HAI ROBOTICS améliore sa mise en œuvre de commerce électronique dans un entrepôt transfrontalier au Royaume-Uni

5 min de lecture

En s’appuyant sur un système robotique autonome de manutention de caisses, le projet a aidé les vendeurs à localiser leurs activités de commerce électronique à l’étranger et à raccourcir les délais de livraison aux utilisateurs finaux.

SHENZHEN, Chine, 26 novembre 2021 /PRNewswire/ — HAI ROBOTICS, un leader mondial dans le domaine des systèmes robotiques autonomes de manutention de caisses pour la logistique d’entrepôt, a annoncé que son premier projet au Royaume-Uni avec l’opérateur d’entrepôt transfrontalier chinois WINIT a été un succès alors que les livraisons de colis pour les achats de Noël sont sur le point de débuter.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

HAIPICK ACR robots in WINIT's warehouse in the U.K.

Le projet prévoit 120 000 emplacements de stockage avec une hauteur de rayonnage de 4,3 mètres dans un entrepôt de 10 000 m² à Tamworth, Staffordshire. Grâce au déploiement de 100 robots HAIPICK A42 et de 16 postes de prélèvement sur convoyeur dans l’entrepôt, l’efficacité de la manutention des marchandises est multipliée par trois ou quatre par rapport à un travail manuel, avec un volume de manutention quotidien pouvant atteindre 50 000 pièces.

Le propriétaire de l’entrepôt, WINIT, est un fournisseur de solutions globales pour le commerce électronique transfrontalier basé à Shanghai. Il gère des services d’entreposage et de distribution à l’étranger, en Australie, aux États-Unis et dans plusieurs pays européens. Avec la mise en service du projet, il a vu le débit de son entrepôt exploser, ce qui lui a permis de répondre confortablement aux demandes pressantes d’entreposage et de logistique transfrontaliers de la part de commerçants du monde entier, stimulées par le boom des achats en ligne depuis le confinement dû à la Covid-19.

La demande de services d’entreposage internationaux a considérablement augmenté avec l’essor récent du commerce électronique transfrontalier. Les statistiques douanières indiquent qu’en 2020, le volume du commerce transfrontalier chinois s’est élevé à 1,69 trillion de RMB, soit une hausse de 31,1 % par rapport à l’année précédente, et ce chiffre devrait atteindre 16 trillions de RMB en 2021. En 2020, le nombre d’entrepôts à l’étranger détenus par des opérateurs chinois a dépassé 1 800, totalisant plus de 12 millions de mètres carrés de surface terrestre.

Cependant, les opérateurs d’entrepôts transfrontaliers sont souvent confrontés à des difficultés difficiles à résoudre.

Tout d’abord, le manque de personnel et l’augmentation des coûts d’embauche de la main-d’œuvre locale constituent un problème majeur qui ne cesse de contrarier les propriétaires d’entrepôts à l’étranger. C’est également un casse-tête pour eux de maintenir une main-d’œuvre stable dans leurs entrepôts, qui sont souvent situés près des centres commerciaux des pays industrialisés, même avec des salaires supérieurs à la moyenne. L’automatisation de leurs entrepôts est devenue une priorité.

Le deuxième défi est le nombre considérable d’UGS détenues par différents commerçants, qui peuvent aller de l’électronique grand public aux jouets pour bébés. Ce fait a soulevé des inquiétudes quant à la densité de stockage et à l’efficacité de la préparation des commandes. Pour répondre aux exigences croissantes des consommateurs en matière de délais de livraison des colis, équiper un entrepôt de robots capables de gérer des tâches complexes de traitement des commandes peut s’avérer une décision gratifiante.

Enfin, une solution d’entreposage flexible pouvant être déployée rapidement pèse lourd pour les propriétaires d’entrepôts transfrontaliers dont les entreprises en pleine croissance ne peuvent attendre trop longtemps.

WINIT, qui n’a trouvé aucun raccourci pour répondre à ces préoccupations, a trouvé que la solution de HAI ROBOTICS répondait bien à ses besoins de haute densité de stockage, de précision dans la manutention des marchandises, d’efficacité opérationnelle et de flexibilité.

Avec le robot HAIPICK A42 qui permet de prélever et de trier huit charges en un seul mouvement, un travailleur peut manipuler 450 pièces de marchandises par heure, ce qui est trois à quatre fois plus rapide que le travail manuel. La solution a également amélioré la densité de stockage de 130 %, les espaces de 0,25 m à 6,5 m de hauteur étant pleinement utilisés. Le système HAIPICK, qui prend en charge l’identification intelligente des bacs et la lecture des étiquettes, affiche une précision de prélèvement et de tri de 99,99 %.

Kane Luo, vice-président des ventes de HAI ROBOTICS, a déclaré qu’un plan personnalisé avait été élaboré pour le projet afin d’améliorer les performances, notamment une densité de stockage élevée et des flux de travail innovants pour faciliter le travail manuel nécessaire. « Nous étions principalement tenus de fournir un système robotique autonome de manutention de caisses. Cependant, nous avons pris en considération l’ensemble du processus, de l’entrée à l’emballage des marchandises sortantes. Les postes de travail ont également été repensés sur le plan ergonomique, conformément aux normes en vigueur à l’étranger », a-t-il ajouté.

À propos de HAI ROBOTICS

HAI ROBOTICS, un pionnier des systèmes de robotique autonome de manutention (ACR), s’engage à fournir des solutions d’automatisation d’entrepôt efficaces, intelligentes, flexibles et personnalisées grâce à la technologie robotique et aux algorithmes d’intelligence artificielle. Il vise à créer de la valeur pour chaque usine et entrepôt logistique.

Le système HAIPICK ACR, développé indépendamment en 2015, est le premier du genre au monde.

Fondée en 2016 avec son siège à Shenzhen, en Chine, HAI ROBOTICS a créé cinq filiales à Hong Kong SAR, au Japon, à Singapour, aux États-Unis et aux Pays-Bas, au service de clients de plus de 30 pays et régions. Elle compte aujourd’hui plus de 1 200 employés, dont plus de 50 % sont des ingénieurs. La société a acquis plus de 600 brevets internationaux pour des propriétés intellectuelles fondamentales impliquant le positionnement, le contrôle des robots et la gestion des entrepôts. Lors des derniers cycles de financement C et D en 2021, la société a levé plus de 200 millions de dollars américains au total.

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1696407/WINIT_cross_border_ecommerce_warehouse_in_UK.jpg