La Voix Des Vapoteurs Arrive à la Porte D’Entrée Des Députés

3 min de lecture

BRUXELLES, 16 novembre 2021 /PRNewswire/ — Les voix des vapoteurs, et leurs histoires personnelles sur la façon dont le vapotage les a aidés à arrêter de fumer et à changer leur vie pour le meilleur, ont été diffusées à Bruxelles aujourd’hui pour encourager les dirigeants européens à soutenir les politiques en faveur du vapotage.

The World Vapers’ Alliance comes to the European Parliament to tell policymakers to back vaping in order to beat smoking. Doing so can save 19 million lives in Europe

En traversant Bruxelles dans l’emblématique bus électrique ‘Vape Bus’ rose, la World Vapers’ Alliance (WVA), représentant les vapoteurs du monde entier, a partagé une impressionnante sélection d’histoires d’abandon de la cigarette des quatre coins d’Europe. Les d’histoires individuelles d’anciens fumeurs ont été rassemblées dans le cadre du Back Vaping. La campagne Beat Smoking (Quittez le tabac) a traversé l’Europe en 2021.


La manifestation a apporté ces messages de toute l’Europe directement aux membres du Parlement européen (MPE), qui débattent actuellement du plan de lutte contre le cancer qui pourrait orienter les politiques antitabac à travers l’Europe.

Michael Landl, directeur de la World Vapers’ Alliance, a déclaré :

« Les prochaines semaines seront cruciales pour les fumeurs, les vapoteurs et la santé publique en général avec la finalisation du plan européen de lutte contre le cancer. Nous sommes venus ici aujourd’hui pour nous assurer que la voix des vapoteurs soit entendue et que les députés comprennent les histoires vécues par les personnes qui ont réussi à arrêter de fumer grâce au vapotage.

Les décideurs européens ont la possibilité d’écrire l’histoire et de sauver des vies s’ils soutiennent le vapotage comme outil pour vaincre le tabagisme. Il ajoute :Notre message est clair : choisissez la science et sauvez des vies ».

Il est estimé que 19 millions de fumeurs en Europe pourraient passer au vapotage, une alternative qui est 95 % moins nocive, si le Parlement européen soutient les outils de réduction des dangers, tels que le vapotage, dans toutes leurs futures législations, y compris le plan européen de lutte contre le cancer.

« Il existe le risque que les législateurs européens – sous la pression de militants anti-vapotage – introduisent des lois qui traiteraient le vapotage exactement comme le tabagisme. Cela serait désastreux pour les vapoteurs, les fumeurs et la santé publique mondiale. La meilleure façon de vaincre le tabagisme est de promouvoir le vapotage dans le cadre des politiques de santé publique », a conclu Michael Landl.

Remarques à l’intention des rédacteurs :

  • Le Back Vaping. Retrouvez le centre de campagne Beat Smoking  ici.
  • Pour plus d’informations concernant le Vape Bus, cliquez ici.
  • Plus de renseignements sur la façon dont 19 millions de vies peuvent être sauvées sont disponibles ici.
  • La World Vapers’ Alliance (WVA) amplifie la voix des vapoteurs partout dans le monde et leur permet de faire une différence pour leurs collectivités. Nos membres sont composés de 26 associations de vapoteurs et plus de 15 000 vapoteurs du monde entier. Plus d’informations sur www.worldvapersalliance.com.
  • Juan, de Barcelone, raconte : « Il y a quatre ans, j’ai arrêté de fumer grâce au vapotage. J’ai amélioré ma qualité de vie, je ne suis plus fatigué, mon nez ne coule pas le matin et la nourriture est délicieuse. » Nicolas, de Paris,raconte : « Je suis passé au vapotage dans le but précis d’arrêter de fumer. J’ai donc progressivement diminué le niveau de nicotine et je suis désormais sur le point d’arrêter complètement. Le vapotage est une méthode très efficace pour arrêter de fumer. » Retrouvez plus de témoignages de vapoteurs ici.

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1688508/World_Vapers_Alliance_in_Brussels.jpg
Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1688507/World_Vapers_Alliance_in_Brussels.jpg

 

 

The World Vapers’ Alliance #BackVapingBeatSmoking convoy showcased the quit stories of vapers in key points of Brussels. There are millions of smokers who have quit smoking through vaping and the EU should facilitate this