BMW dit non à McLaren

Le constructeur bavarois a étouffé l’indiscrétion sur un possible rachat de la marque britannique, mais Audi se déclare ouverte à d’éventuelles collaborations ou contrats de coopération technique.

BMW dit non à McLaren
1 min de lecture

Bayerische Motoren Werke AG (OTC:BMWYY), mieux connue sous le nom de BMW, a nié son intérêt à acquérir McLaren Automotive, comme il l’avait été ventilé par Automobilwoche.

D’un autre côté, Audi de Volkswagen a déclaré qu’elle était prête à explorer l’opportunité.


Plus tôt, le site d’actualités financières avait rapporté que BMW et Audi visaient aux supercars de la marque britannique, Audi étant également intéressée par son équipe de Formule 1.

Selon Reuters, la société d’Ingolstadt évalue régulièrement les propositions en provenance du secteur automobile. Cependant, elle n’a pas mentionné McLaren.

Le monde de l’automobile est conscient des difficultés financières de McLaren en 2020, lorsque la pandémie de Covid-19 l’a forcé de suspendre la production pendant un certain temps.

Le mois dernier, Mike Flewitt avait annoncé qu’il quitterait ses fonctions de directeur général après plus de huit ans à la barre de l’entreprise.

En juillet, la société avait levé 755 millions de dollars auprès de ses investisseurs,  auxquels s’ajoutaient 620 millions de dollars supplémentaires, grâce à une émission d’obligations.

Photo issue d’Unsplash