Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 9 novembre 2021

Alibaba, Baidu, Li Auto et Xpeng remportent de gros gains à la veille des rapports des résultats. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 9 novembre 2021
2 min de lecture

Les actions Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA), Baidu Inc. (NASDAQ:BIDU), Li Auto Inc. (NASDAQ:LI) et Xpeng Inc. (NYSE:XPEV) se sont négociées à la hausse à Hong Kong aujourd’hui, tandis que celles de JD.Com Inc. (NASDAQ:JD) et Tencent Holdings Inc. (OTC:TCEHY) ont perdu du terrain.

Que se passe-t-il ?

Les cours des deux géants chinois du commerce en ligne, Alibaba et JD.com, a évolué de manière opposée, celui du premier ayant augmenté de 0,2 % à 157,60 HKD, tandis que le second a chuté de 2,2 % à 299 HKD. Le titre de la société de technologie Baidu a gagné environ 0,8 %, atteignant 157,20 HKD.


L’action Tencent Holdings a glissé de 0,3 % à 462,40 HKD ; la société de technologie devrait publier ses résultats au troisième trimestre mercredi 10 novembre.

Les titres des deux constructeurs de véhicules électriques Xpeng et Li Auto ont avancé respectivement de près de 2 % à 182,60 HKD et de 1,7 % à 122,20 HKD.

La startup chinoise de véhicules électriques Nio Inc. (NYSE:NIO) devrait publier son rapport financier au troisième trimestre plus tard dans la journée.

Au moment de la rédaction de cet article, l’indice de référence Hang Seng de Hong Kong avait reculé après une ouverture en positif, qui avait suivi une clôture à – 0,4 % lors de la séance précédente.

Pourquoi ?

L’indice Hang Seng se négocie à plat alors que les investisseurs sont devenus circonspects dans l’attente des résultats financiers de colosses tels que Tencent, Xiaomi et Meituan, qui seront publiés au cours des prochains jours.

Les rapports devraient donner un aperçu de la situation des entreprises technologiques au milieu de la répression réglementaire de Pékin.

Les inquiétudes concernant les difficultés du secteur immobilier chinois sont toujours présentes auprès des investisseurs. Une filiale du promoteur immobilier fortement endetté China Evergrande Group (OTC:EGRNY) n’a pas encore honoré ses obligations financières offshore envers deux créancier, bien que les bons expiraient samedi, a rapporté Bloomberg lundi 8 novembre.

Le marché boursier a ouvert en hausse après l’annonce du South China Morning Post que Hong Kong rouvrirait complètement sa frontière terrestre avec la Chine, garantissant des déplacements sans quarantaine d’ici juin 2022 au plus tard.

D’après Reuters, le groupe de réflexion du Conseil d’État chinois s’est réuni hier dans la ville de Shenzhen avec les promoteurs immobiliers China Vanke Group et Kaisa Group, ainsi que de banques, dont China Citic Bank et Ping An Bank.

Lundi, les titres des sociétés chinoises ont clôturé généralement dans le vert sur la cote américaine, alors que les indices principaux ont atteint des niveaux records.

Les actions Alibaba et Nio ont bondi de 2,2 %.