Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 4 novembre 2021

Alibaba JD.com, Xpeng, Li Auto et BYD dans le vert alors que le marché balaye d'un revers de la main l’annonce de la Fed.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 4 novembre 2021
2 min de lecture

Les actions Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA), BYD Company Limited (OTC:BYDDF) et Tencent Holdings Limited (OTC:TCEHY) se sont négociées en positif aujourd’hui à Hong Kong,tout comme les rivales de Nio Inc. (NYSE:NIO), Xpeng Inc (NYSE:XPEV) et Li Auto Inc (NYSE:LI).

Ce qui s’est passé

Le titre du géant du commerce en ligne dirigé par Jack Ma a augmenté de 2,24 % à 164,20 HKD, alors que le constructeur automobile soutenu par Warren Buffett a bondi de près de 6,5 % à 311,80 HKD.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les actions des constructeurs automobiles Xpeng et Li Auto ont monté respectivement de 1,24 % à 122,20 HKD et de 6,24 % 192,30 HKD.

Tencent a gagné presque 1,6 %, atteignant 476,60 HKD au moment de la publication de cet article.

Le marché de Hong Kong a réagi positivement à l’annonce que la Réserve fédérale réduira progressivement l’achat d’actifs

L’indice Hang Seng a progressé de 0,27 % à 25 092,23, suite à une ouverture positive mercredi à 25 141,10, après avoir clôturé à 25 024,75 la séance précédente.

Pourquoi cela est important

Mercredi, la cheffe de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam Cheng Yuet-ngor, a déclaré que les voyages d’affaires auront la priorité en cas de réouverture de la frontière entre la Chine continentale et Hong Kong, a rapporté le South China Morning Post.

Les restrictions aux déplacements entre le reste du pays et Hong Kong, au milieu de la nouvelle vague de coronavirus en Chine, ont pesé sur le sentiment des investisseurs au début de la semaine.

Aujourd’hui, la journaliste du Nikkei Nina Xiang a écrit que les sommes importantes promises par Alibaba et Tencent à la campagne de « prospérité commune » du président chinois Xi Jinping renforceraient davantage leurs positions dominantes, grâce à un « philanthrocapitalisme » stratégique.

Un exemple en est l’objectif d’Alibaba de créer des centres d’agrégation de produits agricoles qui s’appuient sur les plateformes de commerce en ligne déjà existantes Taobao et Tmall, révèle le journal japonais.