Snap : la politique de confidentialité d’Apple fait plonger le titre

Le réseau social soutient que les nouvelles règles sur le pistage publicitaire des utilisateurs iOS a compliqué la tâche des annonceurs.

Snap : la politique de confidentialité d’Apple fait plonger le titre
2 min de lecture

La société mère de SnapChat, Snap Inc. (NYSE:SNAP), a reconnu que le changement de la politique de confidentialité d’Apple Inc.(NASDAQ:AAPL) a affecté ses performances, provoquant également la chute d’autres rivaux dans le secteur des réseaux sociaux, tels que Facebook Inc. (NASDAQ:FB), Twitter Inc. (NYSE:TWTR), Pinterest Inc. (NYSE:PINS) et Alphabet Inc. (NASDAQ:GOOG) (NASDAQ:GOOGL) le jeudi 21 octobre.

Ce qui s’est passé

L’action Snap a plongé de plus de 21 % lors de la séance après-clôture, suite à la publication des des comptes du groupe au troisième trimestre. Ces derniers ont déçu en raison d’un chiffre d’affaires moins élevé que prévu, une contreperformance pour lequel le groupe a blâmé le changement, cet été, de la politique de confidentialité d’Apple, qui a pesé sur les revenus publicitaires


Snap a annoncé un chiffre d’affaires de 1,07 milliard de dollars au T3, en hausse de 57 % par rapport à l’année dernière, mais pourtant inférieur au consensus des analystes, qui s’élevait à 1,1 milliard de dollars.

« Bien que nous ayons anticipé un certain degré de perturbation des activités, la nouvelle solution de mesure fournie par Apple n’a pas évolué comme nous l’avions prévu, ce qui a rendu plus difficile pour nos partenaires publicitaires la mesure et la gestion de leurs campagnes publicitaires sur iOS », a déclaré le PDG de Snap, Evan Spiegel, lors d’une conférence téléphonique avec les analystes, ajoutant que les problèmes des chaînes logistiques mondiales et les pénuries de main-d’œuvre qui affectent ses partenaires l’on pénalisé davantage.

Pourquoi cela est important

Les actions d’autres sociétés de réseaux sociaux, telles que Facebook et Twitter, ont chuté respectivement de plus de 4 % et de près de 5 % après la clôture, suite à l’annonce de Snap.

Le titre d’Alphabet a perdu près de 2 % et celui de Pinterest environ 4 %.

Lundi, le Financial Times a rapporté que les revenus publicitaires d’Apple ont plus que triplé au cours des six mois suivant l’introduction des changements de confidentialité qui empêchent aux concurrents de cibler les publicités sur les consommateurs.

Facebook avait pré-annoncé en juillet que les nouvelles directives de la marque à la pomme auraient un impact plus sensible au T3 par rapport au T2.

Mouvement des prix

Jeudi, le cours de l’action Snap a baissé jeudi de 0,7 % à 75,11 dollars, sauf plonger de 21,6 % à 58,90 dollars après la cloche de clôture.

Article suivant : Snap et Google s’associent pour proposer « Quick Tap to Snap » sur le Pixel 6