Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 21 octobre 2021

Alibaba, JD.com et Baidu dans le rouge à Hong Kong. Evergrande s’effondre à la reprise des échanges après une interruption de trois semaines.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 21 octobre 2021
2 min de lecture

Les actions Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA), JD.com Inc. (NASDAQ:JD), Baidu Inc. (NASDAQ:BIDU), Xpeng Inc. (NYSE:XPEV) et Li Auto Inc. (NASDAQ:LI) se négocient à la baisse à Hong Kong le jeudi 21 octobre, tandis que le titre de Tencent Holdings Inc. (OTC:TCEHY) regagne du terrain.

Que se passe-t-il ?

Le cours des deux géants chinois du commerce en ligne, Alibaba et JD.com, a reculé de 0,6 %, respectivement à 174,70 et 329,20 HKD, alors que celui de la société de technologie Baidu a perdu 1,1 %, atteignant 175,10 HKD.


L’action du constructeur de véhicules électriques Xpeng s’est négociée en baisse de 0,4 % à 166,70 HKD ; celle de sa rivale Li Auto a glissé de 0,1 % à 120 HKD.

Le prix de la tech Tencent Holdings, en revanche, a monté de 0,2 % à 463,40 HKD.

Les actions de China Evergrande Group (OTC:EGRNY), qui ont repris leurs négociations aujourd’hui après un arrêt de trois semaines, ont plongé de 11,5 % à 2,61 HKD.

Le promoteur immobilier lourdement endetté a déclaré avoir annulé l’accord de vente d’une participation majoritaire dans son unité de services immobiliers à Hopson Development Holdings Ltd., prévenant les investisseurs qu’il pourrait ne pas être en mesure de respecter ses obligations financières, a rapporté Bloomberg.

Au moment de la rédaction de cet article, l’indice de référence Hang Seng de Hong Kong était en baisse de près de 0,2 %, au milieu d’une séance de négociation plutôt volatile, après avoir clôturé mercredi en hausse de près de 1,4 %, enregistrant des gains pour la quatrième journée consécutive.

Pourquoi ?

L’indice Hang Seng est tombé sous la pression d’une session volatile, alors que les investisseurs continuaient de surveiller la crise de la dette d’Evergrande, ce qui a alimenté les inquiétudes concernant la contagion financière.

Entre-temps, le promoteur immobilier Modern Land (China) Co. Ltd. a mis de côté son projet de rembourser partiellement une obligation pourrie de 250 millions de dollars, reportant le paiement à quelques jours seulement avant l’échéance, a révélé le South China Morning Post.

Mercredi, les actions des sociétés chinoises ont clôturé de manière mitigée sur la cote américaine, bien que les indices principaux aient terminé en positif.

L’action Alibaba a monté de 0,1 %, tandis que celle de Nio a perdu 0,6 %.