Prochaine étape pour Robinhood : l’action du géant de l’investissement sur la voie du redressement ?

Prochaine étape pour Robinhood : l’action du géant de l’investissement sur la voie du redressement ?
5 min de lecture

Malgré le récent effondrement de son action dès la première semaine de son introduction en bourse lui fait une mauvaise publicité, Robinhood reste la plateforme de trading en ligne la plus utilisée par les boursicoteurs.

(Image: Statista)

L’objectif de cette introduction étant de lever le maximum de fonds afin que Robinhood s’étende à l’international, un redressement de l’action Hood serait la prochaine étape pour rassurer les investisseurs.

En effet, jusqu’au mois d’août, le sommet des actions Robinhood touchait à 70 dollars. La chute enregistrée (en septembre dernier) a fait baisser la valeur de son titre d’environ 40 % à cause, en partie, de l’examen du modèle de flux de paiement (réglementaire à l’ordre de la structure).

L’examen de la SEC portant sur le modèle commercial

L’organisme fédéral américain, la Securities and Exchanges Commissions (SEC) agissant pour la réglementation de contrôle des marchés financiers, a examiné Robinhood. Le modèle commercial de ce dernier a fait l’objet d’une analyse minutieuse qui, malheureusement, a entraîné une baisse conséquente du prix du titre. Les informations à propos des mesures réglementaires, mais surtout la présence de concurrents plus conséquent, ont également contribué à l’effondrement de HOOD.

Le contrôle de la SEC prévoit d’interdire le PFOP (flux de paiement à l’ordre), une pratique courante chez Robinhood, qui permet à ses courtiers de bénéficier du modèle zéro commission. Maxim Manturov, responsable de la recherche sur les investissements chez Freedom Finance Europe, déclare d’ailleurs que : « Pour le moment, cela dépend des décisions de la SEC concernant la FOPA de l’activité principale de l’entreprise. Cela dit, le directeur juridique de Robinhood, Dan Gallagher, a défendu la pratique du PFOF, soutenant qu’elle profite aux investisseurs particuliers. Gallagher a affirmé penser que la SEC va arriver à la conclusion que le PFOF est sans aucun doute une pratique très favorable aux investisseurs de détail, et que, finalement, elle ne sera pas interdite ».

Les concurrents de Robinhood dans l’investissement de détail

L’évolution des actions Hood a été largement affectée par le positionnement de ses grands concurrents, notamment Revolut et PayPal, dans l’espace de l’investissement de détail, qui représente un marché clé pour Robinhood aux États-Unis. Cependant, cette popularité ne le protège pas des pertes, comme on l’a pu remarquer récemment avec la chute de ses actions.

Il faut garder à l’esprit que la crypto-monnaie dogecoin a connu un succès exceptionnel de près de 12 000 % avant son effondrement, qui a provoqué la perte d’environ 72 % de sa valeur par rapport au sommet historique, ce qui s’est traduit dans d’énormes pertes pour les investisseurs. Le même schéma pourrait s’observer avec Robinhood qui, malgré sa solidité et ses nombreux utilisateurs actifs, n’arriverait pas à regagner la valeur initiale de son action. Sans compter que la plupart du chiffre d’affaires de Robinhood est généré par les crypto-monnaies et les options, les actions ne remportant presque rien.

La possibilité d’un redressement de l’action Robinhood

La société a réalisé un chiffre d’affaires de 522 millions de dollars au premier trimestre 2021, un montant quatre fois supérieur qu’au premier trimestre 2020 ; toutefois, les pertes nettes sont passées de 53 millions à 1,4 milliard de dollars. Le trading d’options a représenté la partie la plus importante du chiffre d’affaires (38 % du total), suivi par les actions (26 %) et les crypto-monnaies (17 %).

(Image: CBINSIGHTS)

Le responsable de la recherche sur les investissements (Freedom Finance Europe) souligne que : « Les perspectives à long terme de Robinhood restent positives. Malgré les inquiétudes imminentes, Robinhood est bien placé pour créer de la valeur à long terme. Il est important de noter que les taux d’intérêt réels aux États-Unis sont négatifs depuis longtemps et sont susceptibles de ne pas bouger, même après la (probable) hausse des taux évoquée par la Fed en 2022. Cela est important, car des taux réels négatifs contribuent à l’augmentation des échanges et de l’activité spéculative sur les marchés d’actifs ».

Ark Invest donne, elle aussi, un énorme coup de pouce à Robinhood, lui permettant de surmonter la récente plongée du titre. La société de gestion d’actifs a en effet augmenté son exposition dans la plateforme d’investissement après la baisse car, tout comme Robinhood, elle partage la vision concernant le système de flux de paiement, qui serait trop avantageux pour ne pas être exploité.

La plateforme de trading insensé par la plupart des nouveaux investisseurs pourrait voir la valeur de ses actions augmenter avec un portefeuille de crypto-monnaies. Dans la mesure où elle décide d’introduire ledit portefeuille crypto, la dominance de Robinhood va certainement s’accroître.

Pour terminer, le potentiel de la plateforme Robinhood est énorme. Cependant, même si elle ne retrouve pas tout de suite son ancien cours de 70 dollars, les chances de prospérer sont considérables. Les prochaines examens de la SEC demeureront aussi minutieux, mais ils ne poseront pas d’obstacles à la croissance de Robinhood sur le long terme.