Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 6 octobre 2021

Alibaba, Xpeng, et Li Auto dans le vert. JD.com et Tencent en baisse, alors que la crise de l’énergie reste d'actualité en Chine.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 6 octobre 2021
2 min de lecture

Les actions d’Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA), Xpeng Inc. (NYSE:XPEV) et Li Auto Inc. (NASDAQ:LI) se négocient à la hausse à Hong Kong ce mercredi, tandis que celles de JD.Com Inc. (NASDAQ:JD), Baidu Inc. (NASDAQ:BIDU) et Tencent Holdings Inc. (OTC:TCEHY) perdent du terrain.

Que se passe-t-il ?

Le cours du géant chinois du commerce en ligne a augmenté de 2,4 % à 138,60 HKD, tandis que celui de son rival, JD.com, a reculé de 0,6 % à 274 HKD. Le titre de la société de technologie Baidu a glissé d’environ 0,1 %, atteignant 143,70 HKD.


En revanche, l’action du constructeur de véhicules électriques Li Auto a grimpé de 4 % à 103,60 HKD, alors que celle de son compatriote Xpeng a progressé de près de 2,3 %, atteignant 137,60 HKD.

Le prix de la tech Tencent Holdings a baissé de 0,4 % à 448,00 HKD.

L’indice de référence Hang Seng de Hong Kong s’est tint de rouge après un début positif, enregistrant environ – 0,9 % au moment de la rédaction de cet article. Mardi, il avait a clôturé en hausse de près de 0,3 %.

Pourquoi ?

L’indice Hang Seng recule en raison des inquiétudes concernant le secteur immobilier chinois, suite à la crise de la dette de China Evergrande Group (OTC:EGRNF), auxquelles s’ajoutent les craintes liées au secteur de l’énergie, qui continuent également de peser sur le moral des investisseurs.

L’agence de notation Fitch Ratings a annoncé avoir déclassé le promoteur immobilier chinois Sinic Holdings (Group) Company Limited après que certaines de ses filiales ont manqué d’honorer leurs engagements financiers locaux.

Entre-temps, le South China Morning Post a révélé que le dragon rouge devrait bientôt approuver le premier lot de fiducies de placement immobilier (FPI) soutenues par les logements en location, dans le but de mettre un frein à la flambée des prix de l’immobilier.

La Chine a demandé à ses banques d’accorder la priorité aux prêts aux sociétés de charbon et d’énergie, afin de surmonter la crise de l’électricité et assurer l’approvisionnement en hiver, rapporte Bloomberg.

Les actions des sociétés chinoises ont clôturé mardi en nette hausse dans les échanges américains, après que les principales moyennes aux États-Unis ont rebondi, suite à une vente massive lors de la séance précédente.

Les actions d’Alibaba et de Nio ont monté respectivement de 2,5 % et de 1,4 %.