Les menaces liées à la chaîne d’approvisionnement et aux ransomwares ont entraîné une augmentation de 60 % du partage de renseignements cybernétiques entre les entreprises financières

5 min de lecture

AMEX, Banco Falabella, IAG et UBS remportent un prix mondial pour leurs efforts annuels de partage de renseignements cybernétiques

RESTON, Virginie, 23 septembre 2021 /PRNewswire/ — FS-ISAC, la seule communauté mondiale de partage de renseignements cybernétiques uniquement axée sur les services financiers, a annoncé aujourd’hui que le partage mondial de renseignements cybernétiques entre ses sociétés financières membres a augmenté de 60 % au cours de la période allant d’août 2020 à août 2021, sous l’effet des menaces liées à la chaîne d’approvisionnement et aux ransomwares. Les menaces à grande échelle ont entraîné des pics record de partage de renseignements dans toutes les régions : Amérique du Nord, Amérique latine, Europe, Royaume-Uni, Moyen-Orient et Afrique, et Asie-Pacifique.


Afin d’accroître la collaboration mondiale et d’encourager le développement des talents en cybersécurité, FS-ISAC a lancé ses prix Global Leaders. Cette année, des professionnels de la cybersécurité d’American Express, de Banco Falabella Chile, de l’IAG d’Australie et d’UBS ont été récompensés pour leurs efforts exceptionnels en matière de partage de renseignements cybernétiques.

« Avec l’augmentation des campagnes cybercriminelles transfrontalières sophistiquées contre le secteur financier et sa chaîne d’approvisionnement, la collaboration mondiale à l’échelle du secteur est devenue un impératif de gestion des risques », a déclaré Steven Silberstein, PDG de FS- ISAC. « Le partage des renseignements et des meilleures pratiques au sein de notre communauté et de nos plateformes a atteint de nouveaux sommets, stimulé par les événements très médiatisés des 12 derniers mois. Nous félicitons les membres qui se surpassent pour protéger le système financier dans son ensemble. »

« American Express est profondément interconnectée avec les autres acteurs du système financier mondial », a déclaré Fred Gibbins, responsable de la sécurité informatique chez American Express. « Nous pensons qu’il est de notre responsabilité essentielle de partager les renseignements et les meilleures pratiques avec nos pairs pour aider l’industrie à se protéger et à se défendre contre les cybermenaces émergentes. Nous sommes honorés d’être reconnus par FS-ISAC et apprécions la collaboration entre tous les membres pour notre protection collective. »

« En Amérique latine, nous bénéficions de renseignements partagés par des entreprises mondiales basées aux États-Unis et en Europe, ainsi que par nos pays voisins », a déclaré Juan Carrasco, responsable de la cybersécurité à Banco Falabella Chile. « En surveillant les attaques en Argentine et au Brésil, nous avons pu prévoir et contrecarrer une cyberattaque au Chili. Cela atteste de la puissance du partage transfrontalier de renseignements pour atténuer les cyber-risques. »

Les nominations des membres ont eu lieu de la dernière semaine de mars au 30 juin. Les nominations ont été examinées par le Global Intelligence Office de FS-ISAC pour l’impact et la qualité des contributions et ont été réduites à trois finalistes par région. Le conseil d’administration de FS-ISAC, composé de chefs de la sécurité de l’information de grandes sociétés financières du monde entier, a voté pour un gagnant de chaque région.

« Des renseignements significatifs sur les menaces donnent à notre équipe de sécurité chez IAG un avantage sur les attaquants et réduisent le cyber-risque », a déclaré Craig Hall, responsable de la cellule d’analyse des menaces chez IAG. « Récemment, nous avons pu identifier un acteur de la menace qui attaquait méthodiquement les institutions financières australiennes par ordre alphabétique tout au long de la journée. En partageant les tactiques du criminel, les membres de toute la région savaient quand ils étaient susceptibles d’être touchés et étaient donc en mesure de se défendre contre les attaques. »

« En tant qu’entreprise mondiale, UBS surveille le paysage mondial de la cybersécurité afin de détecter et d’atténuer les risques de manière proactive », a déclaré Corsin Camichel, responsable régional des informations sur les cybermenaces chez UBS. « Le partage des renseignements et des meilleures pratiques avec nos pairs et nos homologues régionaux est fondamental pour garder une longueur d’avance sur les cybermenaces émergentes. Je suis honoré par ce prix et je continuerai à partager avec mes collègues et mes pairs dans le monde entier. »

En plus de contribuer à la détection et à la prévention des cyberattaques, le partage par les grandes institutions financières basées sur des marchés où la réglementation est plus stricte et plus complète permet de renforcer les programmes de cybersécurité des entreprises plus petites ou disposant de moins de ressources dans le monde entier, ce qui profite à l’ensemble de l’écosystème financier.

À propos de FS-ISAC
Le Financial Services Information Sharing and Analysis Center (FS-ISAC) est la seule communauté mondiale d’échange de renseignements sur Internet qui se concentre uniquement sur les services financiers. Au service des institutions financières et, par ricochet, de leurs clients, l’organisation s’appuie sur sa plate-forme d’intelligence, ses ressources de résilience et un réseau d’experts de confiance entre pairs pour anticiper, atténuer et répondre aux cybermenaces. Basée aux États-Unis, l’organisation a des bureaux au Royaume-Uni et à Singapour, et des membres dans plus de 70 pays. Pour en savoir plus, consultez le site fsisac.com.

Contacts pour les médias :
media@fsisac.com