L’IA de Lunit utilisée pour la première fois dans un essai clinique de développement de médicaments – Résultats présentés à l’ESMO 2021

4 min de lecture

SÉOUL, Corée du Sud, 20 septembre 2021 /PRNewswire/ — Lunit, un fournisseur d’IA médicale de premier plan, a annoncé aujourd’hui que son IA pour l’analyse des tissus a été utilisée dans un essai clinique pour le développement de médicaments, prédisant avec précision la réponse des patients à l’immunothérapie. Avec cette découverte majeure, la société a présenté trois études au Congrès 2021 de la Société européenne d’oncologie médicale – European Society for Medical Oncology (ESMO).

 



Lunit s’est concentrée sur le développement de nouveaux biomarqueurs d’IA pouvant être appliqués au traitement du cancer. Depuis 2019, elle valide l’efficacité de sa plateforme d’analyse des tissus basée sur l’IA ‘Lunit SCOPE’ qui prédit avec précision la réponse des patients atteints de cancer à l’immunothérapie.

Le point fort de Lunit à l’ESMO 2021 est l’annonce que Lunit SCOPE IO – l’une des gammes de produits Lunit SCOPE – a été utilisée pour la première fois dans un essai clinique de phase 1 d’un nouveau médicament. Dans une étude conjointe avec Y Biologics, une société sud-coréenne de biotechnologie d’anticorps au stade clinique, Lunit SCOPE IO a prédit avec précision la réponse à l’immunothérapie de tous les patients qui ont participé à l’étude.

« Depuis 2019, Lunit a prouvé que la réponse à l’immunothérapie varie en fonction de la distribution spatiale des cellules immunitaires dans les tissus cancéreux, ce qui a constitué le fondement de la plateforme d’IA ‘Lunit SCOPE IO’ », a déclaré Chan-Young Ock, Chief Medical Officer de Lunit. « Cette étude est le premier cas où Lunit SCOPE IO a été appliqué à des essais cliniques réels de développement de médicaments, et c’est une étude significative qui a démontré le fort potentiel des biomarqueurs alimentés par l’IA. »

Lunit a présenté une autre étude utilisant Lunit SCOPE IO, validant la corrélation entre les informations spatiales des lymphocytes infiltrant les tumeurs (TIL) et le pronostic du cancer colorectal. L’équipe a analysé 461 données sur le cancer colorectal parmi les données TCGA et a montré qu’une densité élevée de TIL par rapport aux cellules tumorales peut améliorer le pouvoir pronostique.

L’autre étude majeure de la société portait sur Lunit SCOPE PD-L1, un analyseur de score de proportion de tumeur PD-L1 (TPS) alimenté par l’IA et développé par Lunit. Selon l’étude, l’assistance de Lunit SCOPE PD-L1 a considérablement amélioré le consensus des pathologistes et a permis de trouver davantage de patients éligibles à l’immunothérapie.

« Bien que l’expression de PD-L1 soit le biomarqueur standard du cancer du poumon non à petites cellules avancé, l’évaluation manuelle du TPS PD-L1 par les pathologistes présente des limites pratiques de biais inter-observateur et de travail intensif », a déclaré Kyunghyun Paeng, Chief Product Officer de Lunit. « Cette étude visait à explorer si l’analyseur TPS alimenté par l’IA pouvait réduire la variation inter-observateur et augmenter la précision de l’analyse. »

Trois pathologistes ont évalué le TPS PD-L1 de 479 données de NSCLC. En comparant les résultats de l’analyse, le taux de discordance dans les sous-groupes de TPS <1 % a diminué de 32 % à 10 % lorsqu’il était assisté par Lunit AI. De plus, 23 des 81 patients se sont avérés éligibles à l’immunothérapie alors qu’ils avaient été évalués comme TPS <1 % par les pathologistes, ce qui signifie que 30 % de patients supplémentaires ont pu être traités par immunothérapie, alors qu’ils n’auraient autrement pas été recommandés pour l’immunothérapie.

« Nous sommes maintenant en train de prouver et de créer la direction que nous voulons atteindre dans le domaine du traitement du cancer », a déclaré Brandon Suh, PDG de Lunit. « L’ESMO de cette année est particulièrement significative car l’un de nos produits Lunit SCOPE a été utilisé pour la première fois dans un essai clinique et a montré sa valeur prévisible. Notre validation des biomarqueurs alimentés par l’IA pour l’immunothérapie sera appliquée à de nombreux autres médicaments et à des études cliniques de plus grande envergure dans un avenir proche ». À la lumière de ces résultats positifs, Lunit SCOPE sera commercialisé d’ici la fin de l’année. »


Informations sur les résumés de Lunit à l’ESMO 2021

Réunion virtuelle : E-Posters

Du 16 au 21 septembre 2021



Abstract 977P

Titre : Résultats intermédiaires de l’étude de phase I d’escalade de dose de YBL-006 : Un nouvel anticorps monoclonal anti-PD-1 dans les tumeurs solides avancées.



Abstract 398P

Titre : Analyse de l’image de la lame entière alimentée par l’IA des lymphocytes infiltrant la tumeur pour la prédiction du pronostic dans le cancer colorectal.



Abstract 1805P

Titre : L’assistance d’un analyseur PD-L1 alimenté par intelligence artificielle réduit la variation inter-observateur dans la lecture pathologique du score de proportion tumorale dans le cancer du poumon non à petites cellules.

Logo – 


https://mma.prnewswire.com/media/1576401/Lunit_CI_Logo.jpg