Apple : le casque AR/VR nécessitera d’un iPhone pour fonctionner

Le nouveau gadget du géant de la tech fonctionnera de la même manière que les premières versions de l'Apple Watch, qui obligeaient les utilisateurs à emporter leur iPhone avec eux.

Apple : le casque AR/VR nécessitera d’un iPhone pour fonctionner
2 min de lecture

Citant The Verge, The Information indique que le casque de réalité virtuelle et de réalité augmentée prévu du côté d’Apple Inc. (NASDAQ:AAPL) devra être connecté sans fil à un iPhone ou à un appareil similaire, tel qu’un Macbook, pour les fonctionnalités les plus avancées.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Ce qui s’est passé

Le casque embarquera la puce SoC d’Apple, qui n’est pas aussi puissante que les autres processeurs du géant de la technologie, car il lui manque l’intelligence artificielle et les capacités d’apprentissage automatique, connues sous le nom de moteur neuronal.

Le dispositif est donc destiné à communiquer sans fil avec un appareil hôte qui gérera l’informatique plus puissante.

La nouvelle puce est conçue pour optimiser la transmission de données sans fil, la compression et la décompression de vidéos et l’efficacité énergétique, explique l’article.  Cependant, elle ne sera pas prête pour la production de masse avant au moins un an.

Le casque AR/VR possèdera ses propres CPU et GPU, suggérant que certaine fonctionnalité limités de base seront disponible en mode.

Pourquoi cela est important

Après des années de travail en cachette, Apple est enfin sur le point de se lancer dans l’espace de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée.

Le lancement du casque AR/VR serait prévu en 2022, suivi par celui des lunettes de réalité augmentée d’ici 2025, avait rapporté en mars l’analyste Ming-Chi Kuo.

Le dispositif devrait rivaliser, entre autres, avec Oculus de Facebook Inc. (NASDAQ:FB) et la PlayStation VR de Sony Group Corp. (NYSE:SONY).

Mouvement des prix

L’action Apple a augmenté jeudi de presque 0,8 % à 153,65 dollars, sauf reculer de 0,1 % à 153,59 dollars après la clôture.