Apple ferme une chaîne Slack créée par des employés

Le géant de la tech a bloqué les efforts de certains salariés visant à créer un canal Slack pour discuter de problèmes d’iniquité salariale. 

Apple ferme une chaîne Slack créée par des employés
3 min de lecture

Les employés d’Apple Inc (NASDAQ:AAPL) ne pourront plus utiliser un canal dédié à l’équité salariale sur Slack, une plateforme de communication collaborative appartenant à Salesforce.com, Inc (NYSE:CRM).

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Ce qui s’est passé

Le géant de Cupertino a interdit l’utilisation de la chaîne, affirmant que celle-ci violerait les conditions d’utilisation de Slack de l’entreprise, même si son équipe RH a admis que le sujet rentrerait dans le cadre de « l’engagement d’Apple en matière d’équité salariale », a rapporté The Verge.

Le représentant des relations avec les employés a déclaré que les canaux Slack sont fournis pour « mener les affaires d’Apple et doivent faire avancer le travail, les livrables ou la mission des départements et des équipes de la société ».

The Verge a pourtant remarqué qu’Apple semble autoriser un certain nombre de chaînes non professionnelles, bien que les règles de l’entreprise pour l’application de chat au bureau stipulent que les canaux Slack pour les activités et les passe-temps non reconnus comme des clubs d’employés Apple ou des associations de réseau de diversité ne sont pas autorisés et ne devraient pas être créés.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les exemples cités par le site d’information incluent notamment les chaînes #fun-dogs et #dad-jokes, qui comptent respectivement plus de 5 000 et 2 000 membres.

Pourquoi cela est important

Fin août, les salariés d’Apple se sont rassemblés au cri de « #AppleToo », sous la direction de Cher Scarlett, ingénieur logiciel principal de l’entreprise. 

Le site Web du mouvement invite les employés à participer à une « enquête sur la transparence des salaires » protégée par mot de passe.

Scarlett avait tweeté au début du mois dernier que la chose la plus troublante qu’elle avait remarquée à propos des données issues de l’enquête était la disparité entre la démographie des sexes entre les participants blancs et non blancs.

Apple a fermé à plusieurs reprises les sondages internes en matière d’équité salariale, l’équipe RH envoyant une note aux employés contenant des informations sur les sondages interdits, a révélé The Verge dans un autre article.

« Les enquêtes ne peuvent pas être utilisées comme moyen de collecter des données identifiables sur les employés sans suivre le processus habituel auprès des RH », a affirmé le porte-parole de la société dirigée par Tim Cook.

Mouvement des prix : L’action Apple a clôturé mardi en baisse de près de 0,8 % à 151,83 dollars.

Article suivant : Apple : qui remplacera Tim Cook quand il partira à la retraite ?