Edward Snowden : Apple a « déclaré la guerre » à votre vie privée

Le lanceur d'alerte américain réagit à la fonction de détection CSAM de l'iPhone.

Edward Snowden : Apple a « déclaré la guerre » à votre vie privée
2 min de lecture

Le lanceur d’alerte Edward Snowden a critiqué le plan controversé d’Apple Inc. (NASDAQ:AAPL) visant à scanner les iPhones des utilisateurs à la recherche de matériel pédopornographique (CSAM), affirmant que le géant de la tech a “déclaré la guerre” à la vie privée de ses clients.

Ce qui s’est passé

« Le nouveau système d’Apple, quelle que soit la façon dont l’on essaie de le justifier, va bouleverser le concept de ce qui appartient à vous et de ce qui appartient à eux », a écrit Snowden dans son blog « Continuing Ed » sur Substack.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Une telle décision de la part d’une entreprise « partisane de la vie privée » comme Apple marque l’aube d’un « avenir sombre », il s’agit d’une « catastrophe en devenir », prévient le lanceur d’alerte de la NSA.

Snowden a remarqué que tout iPhone effectuera désormais des recherches au nom d’Apple avant même que les images n’atteignent les serveurs iCloud, informant les forces de l’ordre au cas où un « contenu interdit » suffisant soit découvert.

Une fois qu’Apple fabrique des produits qui « trahissent » leurs utilisateurs et propriétaires, la société elle-même perdra tout contrôle sur la façon dont ce précédent est appliqué, a ajouté l’éminent militant de la protection de la vie privée.

Pourquoi cela est important

Les experts en sécurité et les experts en confidentialité craignent que la nouvelle technologie n’arrive éventuellement à examiner les portables à la recherche d’autres contenus interdits. Elle pourrait également être utilisé par des gouvernements autoritaires afin d’espionner les dissidents et les manifestants.

Will Cathcart, le responsable de l’application de messagerie instantanée WhatsApp de Facebook Inc. (NASDAQ:FB), avait critiqué le projet de la société dirigée par Tim Cook de lancer les nouvelles fonctionnalités, le qualifiant de « marche arrière en matière de vie privée à l’échelle mondiale ».

Mouvement des prix

Le prix de l’action Apple a baissé de 0,8 % à 148,36 dollars.