Waymo, les robotaxis débarquent à San Francisco

La société sœur de Google propose des trajets gratuits aux habitants de la ville californienne souhaitant participer à son programme Trusted Tester.

Waymo, les robotaxis débarquent à San Francisco
2 min de lecture

La filiale de conduite autonome d’Alphabet Inc (NASDAQ:GOOG) (NASDAQ:GOOGL), Waymo, propose des taxis à conduite autonome, mais avec un conducteur présent, dans la ville de San Francisco. Il s’agit d’un pas important pour la startup dans l’un de ses marchés clés.

Ce qui s’est passé

Waymo a communiqué mardi que les résidents de San Francisco peuvent s’inscrire pour participer à son programme Trusted Tester, en téléchargeant l’application Waymo One, ce qui leur permettra de rouler gratuitement en ville.


« Nous conduisons dans la ville depuis plus de douze ans, nous avons accumulé plus de kilomètres parcourus en Californie que n’importe quelle autre entreprise du secteur. Nous avons commencé à intensifier nos tests en proposant des trajets à conduite autonome à nos employés plus tôt cette année », a annoncé la startup.

Le programme avait été lancé la semaine dernière, mais il n’impliquait que quelques privilégiés ; désormais, il sera accessible à tous les résidents de San Francisco intéressés.

« Nous allons commencer avec un premier groupe et accueillerons d’autres volontaires dans les semaines à venir ».

Pourquoi cela est important

San Francisco est un terrain d’essai clé pour de nombreuses société intéressées à la conduite autonome, notamment Uber Technologies Inc (NYSE:UBER) et Lyft Inc (NASDAQ:LYFT). Cette décision indique que Waymo, après des années d’expansion limitée et de retards, est enfin prête à développer son activité.

En effet, la startup basée à Mountain View, en Californie, avait lancé ses robotaxis sans conducteur en octobre 2020, sans pourtant étendre ses services malgré des attentes élevées. Selon la presse, elle aurait demandé l’autorisation de rouler à San Francisco au début de l’année, tout comme la société supportée par General Motors Co (NYSE:GM), Cruise.

Waymo s’est longtemps engagée dans une guerre des mots avec Tesla Inc. (NASDAQ:TSLA), son ancien PDG, John Krafcik, ayant affirmé un jour que la société sœur de Google ne considérait même pas la firme d’Elon Musk comme un concurrent dans le secteur de la conduite autonome.

Mouvement des prix

Les actions de classe A d’Alphabet Inc ont clôturé mardi en hausse de 0,87 % à 2 825,23 dollars.

Image gracieusement fournie par Waymo