Lordstown, toute l’actu du 20 août 2021

La startup de véhicules électriques fait face à une forte baisse de son titre, suite à l’ouverture d’une enquête à sa charge.

Lordstown, toute l’actu du 20 août 2021
2 min de lecture

L’action Lordstown Motors Corp (NASDAQ:RIDE) a chuté jeudi d’environ 9,5 %, tombant au-dessous des 5 dollars pour la première fois depuis son introduction en Bourse, atteignant un nouveau seuil minimal en 52 semaines.

Ce qui s’est passé

La forte baisse du titre Lordstown Motors est survenue après que les dirigeants du fabricant de véhicules électriques de pré-production ont participé à l’assemblée annuelle des actionnaires de la société, qui pourtant n’a duré que dix minutes.

En effet, l’assemblée s’est terminée rapidement, car la présidente Angela Strand a réitéré la plupart des plans annoncés en précédence.

Lors de la conférence téléphonique sur les résultats trimestriels qui a eu lieu en début août, les managers de Lordstown Motors avaient informé les investisseurs que l’entreprise étaient sur la bonne voie pour lancer la production limitée du pickup tout électrique Endurance avant la fin septembre, ajoutant qu’elle était en pourparlers avec plusieurs partenaires susceptibles de fournir une injection de capital supplémentaire.

Les livraisons du modèle Endurance commenceront au premier trimestre 2022 pour les premiers clients sélectionnés et se poursuivront tout au long du T2.

Pourquoi cela est important

L’effondrement du titre s’est produit des mois après que la startup de véhicule électrique a fait l’objet d’une enquête réglementaire, ouverte suite à la publication d’un rapport de Hindenburg Research, selon lequel la société trompait les investisseurs, en surestimant la demande pour le pickup Endurance.

Lordstown Motors a donc formé un comité spécial du conseil d’administration pour vérifier les allégations du vendeur à découvert et, bien que certaines déclarations de la société concernant les précommandes du véhicule en question étaient effectivement inexactes, le rapport a été finalement rejeté, étant considéré comme faux et trompeur à plusieurs égards.

L’entreprise avait prévenu sombrement en juin que, sans des financements supplémentaires, elle ne serait pas en mesure d’augmenter la production de pickup, ce qui mettrait en doute sa capacité à survivre l’année.

Mouvement des prix

L’action Lordstown Motors, qui s’est effondrée d’environ 75 % depuis début 2021, a clôturé jeudi en baisse de 9,5 % à 4,77 dollars.

Image réalisée par The White House, disponible sur Wikimedia