Dans un contexte de concurrence acharnée sur les matières premières, LG Energy Solution aura accès pendant 6 ans au nickel et au cobalt des mines australiennes

5 min de lecture
  • LG Energy Solution s’assure 71 000 tonnes de nickel et 7 000 tonnes de cobalt pour un approvisionnement stable en matériaux clés pour la fabrication de batteries
  • Des matières premières clés sécurisées pour alimenter 1,3 million de VE haute performance
  • LGES améliore sa compétitivité en matière de gestion ESG en s’approvisionnant en matières premières selon la méthode la plus durable

SÉOUL, Corée du Sud, 16 août 2021 /PRNewswire/ — LG Energy Solution a obtenu 100 % des droits sur le nickel et le cobalt de qualité pour batteries auprès d’Australian Mines Limited, dans un contexte d’inquiétude croissante quant à l’approvisionnement futur en matières premières.

LG Energy Solution a annoncé lundi qu’elle avait conclu avec Australian Mines Ltd. un contrat d’achat ferme de longue durée pour le nickel et le cobalt, qui seront fournis sous forme de précipité d’hydroxyde mélangé (PHM) à partir du projet Sconi dans le nord du Queensland.


En vertu de l’accord d’achat à long terme conclu entre LG Energy Solution et Australian Mines Ltd, le fabricant de batteries aura accès à 71 000 tonnes de nickel et à 7 000 tonnes de cobalt pendant six ans à compter de la fin de 2024.

Cet accord d’approvisionnement de six ans se traduirait par la production de batteries pouvant alimenter 1,3 million de véhicules électriques à haute performance, avec une autonomie de plus de 500 kilomètres sur une seule charge.

L’accord d’écoulement stipule que LG Energy Solution achète des matériaux de batteries pour VE provenant du projet phare Sconi d’Australian Mines, situé dans le Queensland, actuellement en cours de développement. Évalué à 1,5 milliard USD, le projet Sconi est une mine de nickel et de cobalt, capable de créer des matériaux de batterie de qualité et de dynamiser la chaîne d’approvisionnement en batteries.

La coopération avec Australian Mines Ltd. aidera également LG Energy Solution à prendre l’avantage pour garantir un approvisionnement stable en ingrédients clés pour les batteries de VE, la course aux matières premières pour les batteries de VE étant devenue féroce dans un contexte de demande mondiale croissante de VE.

LG Energy Solution choisit également d’accroître sa compétitivité en matière de gestion ESG dans le processus d’acquisition des matières premières.

Au cours de la procédure d’exploitation minière, Australian Mines Ltd. utilisera la méthode de l’empilement à sec, connue comme une méthode durable utilisée pour stocker les résidus filtrés. Bien qu’elle soit plus coûteuse que la méthode conventionnelle en raison des frais de construction et d’entretien, la méthode d’empilement à sec est considérée comme un moyen écologique d’extraire les matières premières.

La méthode d’empilement à sec élimine l’utilisation de bassins de stockage et de barrages associés aux installations de résidus conventionnelles, ce qui constitue une méthode écologique utilisée pour stocker les résidus filtrés. Cette méthode évite les risques de rupture de digue et les problèmes de stockage à long terme.

Traditionnellement, le processus de manipulation des résidus comprend leur déversement direct dans les cours d’eau, les rivières et les lacs ou l’utilisation des surfaces minières ou des carrières et fosses souterraines pour les éliminer, ce qui entraîne une fuite potentielle de substances toxiques.

En outre, Australian Mines Ltd. est devenue membre de l’Initiative for Responsible Mining Assurance, l’IRMA, en 2020, ce qui implique que la société minière soutient et participe à une vérification et à une certification par une tierce partie en fonction d’une norme complète de meilleures pratiques qui traite des questions environnementales et sociales liées aux mines de taille industrielle.

LG Energy Solution, à la hauteur de sa réputation de premier fabricant mondial de batteries, fait également tout son possible pour participer et gérer une chaîne d’approvisionnement éthique et transparente de ses ressources afin d’assumer sa responsabilité sociale et d’améliorer sa compétitivité en matière de gestion ESG.

« Sécuriser les matières premières clés et une chaîne d’approvisionnement de batteries responsable est devenu un élément essentiel pour obtenir un plus grand contrôle au sein de l’industrie, alors que la demande de véhicules électriques dans le monde s’est accrue ces dernières années », a déclaré Jong-hyun Kim, président et PDG de LG Energy Solution. « LGES va consolider sa position de premier fabricant mondial de batteries grâce à un approvisionnement régulier en matières premières pour les batteries des VE. »

LG Energy Solution a été à l’avant-garde dans la sécurisation des matières premières clés pour les batteries EV. La société a investi 12 milliards de KRW à Queensland Pacific Metals (QPM) en juin pour 7 000 tonnes de nickel et 700 tonnes de cobalt par an pendant une décennie à partir de la fin de 2023.

Avant cela, LGES a également annoncé son investissement de 57,5 milliards de KRW dans la filiale européenne de Solus Advanced Materials en décembre pour des feuilles de cuivre pendant 5 ans à partir de 2021.


À propos de LG Energy Solution

LG Energy Solution est un leader mondial dans le domaine des batteries lithium-ion de pointe pour les véhicules électriques (EV), les applications de mobilité et d’informatique, et les systèmes de stockage d’énergie (ESS). Forte de 30 ans d’expérience dans la technologie avancée des batteries, elle poursuit sa croissance rapide vers la réalisation d’une vie durable. Avec plus de 24 000 employés travaillant au sein de son solide réseau mondial qui s’étend aux États-Unis, en Europe, en Asie et en Australie, LG Energy Solution est plus engagée que jamais dans le développement de technologies innovantes qui rapprocheront l’énergie du futur. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site 

https://www.lgensol.com

.