Foxconn vise à produire ses propres voitures électriques

Le fournisseur d’Apple prévoit la construction d’usines destinées à la fabrication de VE aux États-Unis et en Thaïlande.

Foxconn vise à produire ses propres voitures électriques
2 min de lecture

Hon Hai Precision Industry Co., Ltd (OTC:HNHPF), mieux connu sous le nom de Foxconn, a annoncé jeudi son intention de lancer la production de masse de véhicules électriques aux États-Unis et en Thaïlande, révèle le Nikkei Asia.

Ce qui s’est passé

Le président du sous-traitant, Young Liu, aurait déclaré lors de la conférence téléphonique sur les résultats du trimestre dernier que « Nos plans sont de commencer la production de masse aux États-Unis et en Thaïlande en 2023 ».


« Nous sommes également en pourparlers sur les emplacements possibles pour les usines en Europe, dans le cadre de notre stratégie mondiale d’empreinte de véhicules électriques », a-t-il ajouté.

L’usine américaine répondra aux besoins de Fisker Inc. (NYSE:FSR), une startup de VE, pour laquelle Foxconn commencera à construire des véhicules électriques d’ici la fin de 2023, a révélé le manager.

Le site thaïlandais, par contre, sera une coentreprise avec le géant pétrolier local PTT et se concentrera sur le développement d’une plateforme et sur la production de composants pour les véhicules électriques, sa capacité estimée s’élevant à 150 000-200 000 unités, a affirmé Liu.

Pourquoi cela est important

Le bénéfice net de Foxconn a augmenté de 30 % par rapport au deuxième trimestre 2020, atteignant 29,8 milliards de TWD (1,07 milliard de USD), dépassant une estimation de 25,7 milliards de TWD (923,29 millions de USD).

Selon Bloomberg, le fournisseur d’Apple Inc (NASDAQ:AAPL) s’attend à une chute des ventes de smartphones ce trimestre.

En mars, Foxconn avait examiné plusieurs sites de fabrication possibles en Amérique du Nord, allant du Wisconsin au Mexique.

Ce dernier a été finalement exclu, mais la société est encore en phase de négociation avec trois États américains, dont le Wisconsin, rapporte le Nikkei Asia.

Foxconn compte parmi ses clients un grand nombre d’entreprises de technologie, y compris Apple, Microsoft Inc (NASDAQ:MSF), la société mère de Google, Alphabet Inc (NASDAQ:GOOGL) (NASDAQ:GOOG) et Amazon.com, Inc (NASDAQ:AMZN).

Image réalisée par Nadkachna, disponible sur Wikimedia