Apple envisage de transformer ses AirPods en accessoires de santé

Pourquoi s'arrêter aux montres ? Le géant de Cupertino a pensé des écouteurs sans fil dotés d’un capteur biométrique pouvant mesurer les fonctions vitales.

Apple envisage de transformer ses AirPods en accessoires de santé
2 min de lecture

Apple Inc (NASDAQ:AAPL) vise à utiliser ses écouteurs intra-auriculaires sans fil AirPod pour relever la fréquence respiratoire, un indicateur clé de la santé et de la forme physique.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Ce qui s’est passé

Un article paru sur Apple Insider, le site d’information officiel du fabricant d’iPhone, et intitulé « Estimating Respiratory Rate From Breath Audio Obtained Through Wearable Microphones » rapporte les enquêtes menées sur une estimation de la fréquence respiratoire (FR) à partir de courts segments audio.

Aucun modèle spécifique d’Airpod n’est mentionné dans le document, mais la méthodologie utilisée pour mesurer la FR a été détaillée.

« La FR a été annoté manuellement en comptant les inspirations et les expirations perçues distinctement », explique l’article.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Pourquoi cela est important

Apple a remarqué que la « FR peut être estimée avec un coefficient de corrélation de concordance (CCC) de 0,76 et une erreur quadratique moyenne (EQM) de 0,2, démontrant que l’audio peut être un signal viable pour estimer passivement la FR ».

La recherche souligne que les mécanismes existants de mesure de la fréquence respiratoire, tels que les thermistances, les transducteurs de jauge respiratoire et les capteurs acoustiques, fournissent l’estimation la plus précise des schémas respiratoires d’une personne.

Cependant, le site Web signale qu’il s’agit de dispositifs « intrusifs », qui ne sont pas « confortables pour un usage quotidien ».

« En revanche, les écouteurs portables sont relativement économiques, accessibles, confortables et esthétiquement acceptables », ajoute-t-il.

Les participants à la recherche ont également été invités à noter les fréquences cardiaques en battements par minute à l’aide de leur Apple Watch.

En mars, l’on avait rapporté que l’Apple Watch et l’iPhone pouvaient évaluer à distance la « fragilité » chez les personnes atteintes de problèmes cardiovasculaires.

Mouvement des prix

L’action Apple a clôturé mercredi en hausse de 0,2 % à 145,86 dollars, sauf reculer de 0,13 % lors de la séance après-clôture.