Facebook : le titre baisse, malgré les résultats positifs

Voici tout ce qu’il faut savoir sur les derniers mouvements de prix du géant des réseaux sociaux.

Facebook : le titre baisse, malgré les résultats positifs
2 min de lecture

L’action Facebook Inc (NASDAQ:FB) a glissé mercredi de près de 3,5 % lors de la séance après-clôture.

Ce qui s’est passé

Le géant des réseaux sociaux a annoncé hier un BPA trimestriel de 3,61 dollars, dépassant l’estimation de 3,02 dollars.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

La société a enregistré 28,5 milliards de dollars de revenus publicitaires au T2, soit 6 % d’annonces en plus par rapport à 2020, augmentant de 47 % le prix moyen par annonce.

Le directeur financier de Facebook, Dave Wehner, avait prévenu que l’entreprise s’attendait à « des vents contraires en 2021, en raison des changements de réglementation et de plateforme, notamment les récentes mises à jour de la politique sur la vie privée d’iOS, qui devraient avoir plus d’impact sur le troisième trimestre. Cela, on l’a déjà pris en compte dans nos prévisions ».

Facebook a également présenté ses objectifs pour le second semestre 2021. Wehner a déclaré s’attendre à ce que « le taux de croissance du chiffre d’affaires total annuel freine sensiblement, alors que nous traversons des périodes de croissance plus solide ».

L’action Facebook ont chuté de 3,45 % à 360,40 dollars lors de la séance après-clôture, après avoir augmenté de 1,49 % à 373,28 dollars pendant la journée.

Pourquoi cela est important

Facebook a été bouleversé vers le début de l’année, après qu’Apple Inc (NASDAQ:AAPL) avait lancé la mise à jour du système d’exploitation iOS14, concernant la personnalisation des annonces.

Le géant des réseaux sociaux avait prévu l’année dernière que le chiffre d’affaires issu d’Audience Network chuterait de 50 % en raison des différentes mises à niveau d’Apple.

Lors de la conférence téléphonique de mercredi avec les cadres de la société, le PDG Mark Zuckerberg a souligné la métamorphose de Facebook, qui n’est plus simplement réseau social, mais une « entreprise métaverse ».