Netflix est prêt à se lancer dans le jeu vidéo

Le géant du streaming a engagé Mike Verdu, ancien cadre d'Electronic Arts, au poste de vice-président du développement des jeux.

Netflix est prêt à se lancer dans le jeu vidéo
2 min de lecture

Netflix Inc. (NASDAQ:NFLX) vient de confirmer le recrutement de Mike Verdu, ancien cadre d’Electronic Arts Inc. (NASDAQ:EA) et Facebook Inc. (NASDAQ:FB), en tant que vice-président du développement de jeux vidéo, a rapporté mercredi Bloomberg.

Ce qui s’est passé

Mike Verdu rejoindra le géant du streaming afin d’en guider l’expansion dans le secteur du cloud gaming et relèvera de Greg Peters, directeur de l’exploitation.


Verdu a été responsable du contenu de réalité augmentée et de réalité virtuelle chez Facebook, travaillant avec les développeurs pour intégrer cette technologie aux casques de réalité virtuelle Oculus. Auparavant, il avait également rempli les fonctions de vice-président d’EA Mobile.

Pourquoi cela est important

Cette décision s’inscrit dans le plan de Netflix d’étendre sa concurrence au-delà des acteurs traditionnels de la télévision et du cinéma, en proposant des jeux vidéo directement sur la plateforme de streaming à ses plus de 200 millions d’abonnés.

Netflix a déjà collaboré avec un développeur externe pour lancer un jeu sur le thème de « Stranger Things ». En effet, avec sa propre plateforme de jeu, la société pourrait proposer des adaptations de ses séries originales et non.

La concurrence dans l’industrie du jeu s’intensifie alors que des géants de la technologie tels qu’Apple Inc. (NASDAQ:AAPL), Alphabet Inc (NASDAQ:GOOG) (NASDAQ:GOOGL) – à travers Google – et Amazon.com Inc. (NASDAQ:AMZN) investissent davantage dans le secteur. Le domaine des jeux en ligne a connu une croissance considérable depuis le début de la pandémie.

En avril, Apple avait enrichi son service d’abonnement gaming « Apple Arcade », en introduisant deux nouvelles catégories et ajoutant plus de 30 nouveaux jeux.

Mouvement des prix

L’action Netflix a monté mercredi de presque 1,3 % à 547,95 dollars, gagnant + 2,7 % après la cloche de clôture et atteignant 562,48 dollars.