Amazon, son hégémonie dans le cloud serait-elle menacée ?

Le géant de la tech est attaqué de toutes parts, à mesure que ses concurrents tentent de s’emparer d’une plus grande part de marché.

Amazon, son hégémonie dans le cloud serait-elle menacée ?
2 min de lecture

Amazon.com Inc (NASDAQ:AMZN) se reconfirme le leader dans le secteur du cloud computing, bien que sa part de marché diminue, révèle le cabinet d’analyses Gartner.

Ce qui s’est passé

En 2020, Amazon détenait une part de marché d’environ 41% dans le segment des infrastructures en tant que service (IaaS), contre 44,6% en 2019.


Au contraire, ses quatre principaux concurrents dans le cloud computing, notamment Microsoft Corp (NASDAQ:MSFT), Alibaba Group Holding (NYSE:BABA), la société mère de Google, Alphabet Inc (NASDAQ:GOOG) (NASDAQ:GOOGL), et Huawei ont gagné du terrain au cours de l’année.

Pourquoi cela est important

Cependant, il faut souligner que le chiffre d’affaires d’Amazon provenant du clous s’élève à 26,2 milliards de dollars, soit plus du double par rapport à celui du deuxième acteur clé du secteur, Microsoft, qui demeure à 12,65 milliards de dollars.

Alibaba, qui occupe la troisième place du classement, a généré 6,12 milliards de dollars de revenus issus du cloud computing, tandis que Google et Huawei n’ont remporté respectivement que 3,93 et 2,67 milliards de dollars.

Selon le rapport, la catégorie IaaS elle-même a grimpé de 40,7% en 2020, atteignant 64,3 milliards de dollars, au fur et à mesure que la demande pour ces types de services augmentait suite à l’explosion de la pandémie.

Les géants de la tech doivent se confronter à une concurrence de plus en plus acharnée dans le domaine du cloud computing, car il est en train de devenir l’un des principaux sources de rentabilité, alors que davantage d’entreprises adoptent le télétravail en tant que solution à long terme.

Mouvement des prix

L’action Amazon a clôturé lundi en hausse de 1,25% à 3,443,89 dollars.

Image réalisée par Tony Webster, disponible sur Flickr