La folle envolée boursière d’AMC

Les boursicoteurs en ligne font flamber l’action de la chaîne de cinémas américains, qui dépasse GameStop en termes de valorisation boursière.

La folle envolée boursière d’AMC
2 min de lecture

La valorisation boursière d’AMC Entertainment Holdings Inc (NYSE:AMC) a dépassé mercredi celle de GameStop Corporation (NYSE:GME), le distributeur de jeux vidéo favori de WallStreetBets, alors que son action a grimpé de plus de 95%.

Ce qui s’est passé

L’intérêt des investisseurs particuliers s’est traduit mercredi dans la montée flèche de plusieurs soi-disant titres « stonk ». L’action AMC s’est envolée de 95,22% à 62,55 dollars, gagnant 8,71% supplémentaire lors de la séance après-clôture, atteignant le seuil de 68 dollars, tandis que l’action GameStop a bondi de 13,34 % à 282,24 dollars.


La chaîne de cinémas bénéficie désormais d’une capitalisation boursière de 28,17 milliards de dollars, bien au-dessus de celle du distributeur de jeux vidéo, qui s’élève à 19,97 milliards de dollars, et qui – au début de l’année – avait fait l’objet d’une courte pression de la part des investisseurs particuliers.

Le dépassement s’est produit en un seul jour. En effet, jusqu’à mardi, au moment de la clôture, GameStop affichait une capitalisation boursière de 17,62 milliards de dollars, alors que celle d’AMC était de 14,43 milliards de dollars.

Cette dernière a bondi de 95,22% entre mardi et mercredi, tandis que la valorisation du distributeur de jeux vidéo n’a grimpé que de 13,34% au cours de la même période.

Pourquoi cela est important

Le cours de GameStop a flambé de 1 398,1% depuis le début de l’année, contre 2 850,5% – soit plus du double – d’AMC.

Les traders et certains analystes des ventes estiment que le retour des cinéphiles dans les salles et le remboursement de sa dette permettront à AMC de surmonter la tempête du Covid-19.

En effet, AMC avait déclaré mardi avoir levé 230,5 millions de dollars de nouveaux capitaux propres auprès de Mudrick Capital dans le cadre d’un placement privé, sauf que, peu après l’annonce, le fond aurait liquidé l’intégralité de sa participation. Mudrick a justifié sa décision affirmant que les actions étaient « surévaluées ».

D’autres titres populaires auprès des investisseurs particuliers ont également bondi mercredi. Nokia Oyj (NYSE:NOK) a terminé la journée en hausse de 5,01% à 5,45 dollars, gagnant 2,39% supplémentaire lors de la séance après-clôture et atteignant ainsi 5,58 dollars.

Blackberry Ltd (NYSE:BB) a grimpé mercredi de 31,92%, s’élevant à 15,25 dollars, et montant de 3,02% à 15,71 dollars après la clôture.

La regain de popularité des stonks sur Twitter, entraîné par AMC, a également marqué le retour de Keith Partick Gill, mieux connu sous le nom de Roaring Kitty. Cet investisseur particulier a publié mardi plusieurs mèmes sur le modèle de ceux du fondateur de Chewy Inc (NYSE:CHWY), Ryan Cohen.