Apple vers le retour au bureau

Le géant de Cupertino se prépare au retour au bureau de ses employés d’ici septembre, après plus d’un an de travail à distance.

Apple vers le retour au bureau
2 min de lecture

D’après une communication interne du PDG d’Apple Inc (NASDAQ:AAPL), Tim Cook, relancée par The Verge, la société s’attend à ce que ses employés retournent au bureau au moins trois jours par semaine à partir de début septembre.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Ce qui s’est passé : Le géant californien de la technologie, connu pour sa culture d’entreprise centrée sur le lieu de travail, a déclaré que certains employés pourraient être invités à travailler de quatre à cinq jours par semaine sur site.

De plus, Cook avait déjà précisé en décembre que certaines équipes reviendraient au bureau dès juin.

Aux termes des dispositions internes, les salariés seront invités à se présenter dans les locaux de la société les lundis, mardis et jeudis, avec la possibilité de travailler à distance les mercredis et vendredis. Quant aux équipes nécessitant de plus d’interactions en personne, elles se rendront au bureau de quatre à cinq jours par semaine.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les travailleurs auront également la possibilité de travailler à distance jusqu’à deux semaines par an, « afin de rester près de votre famille et de vos proches, vous dépayser, faire face à des déplacements inattendus ou gérer toute situation qui vous est propre », a cité The Verge.

Pourquoi cela est important : Apple est le géant de la technologie qui garde une approche la plus conservatrice au télétravail par rapport à ses concourants. La société mère de Google, Alphabet Inc (NASDAQ:GOOGL) (NASDAQ:GOOG), par exemple, vient d’assouplir son plan de travail à distance il n’y a même pas un mois, déclarant que 20% de ses effectifs pourraient rester en régime de télétravail en permanence, a rapporté la CNBC.

Le patron de Facebook Inc (NASDAQ:FB) Mark Zuckerberg, quant à lui, a déclaré que le télétravail « est l’avenir » et que les employés sont libres de travailler depuis leur domicile à jamais, pourvu qu’ils obtiennent l’approbation de leur responsable.

En avril, Google avait remarqué qu’elle pourrait économiser 1 milliard de dollars par an si les salariés continuaient à travailler à distance le reste de l’année, sans se déplacer ni réserver des chambres d’hôtel pour des raisons professionnelles, suite à la pandémie de Covid-19.

Mouvement des prix : L’action Apple a clôturé mercredi en hausse de 0,63% à 125,06 dollars.