Nio et l’USTC s’allient dans les VE

Le constructeur automobile et l’Université de sciences et technologie de Chine uniront leurs forces afin de développer des véhicules électriques intelligents.

Nio et l’USTC s’allient dans les VE
3 min de lecture

Le fabricant chinois de véhicules électriques Nio Inc. (NYSE:NIO) a signé un accord de coopération stratégique avec l’Université des sciences et technologies de Chine (USTC) dans le but de mener une recherche conjointe sur la technologie intelligente des véhicules électriques, a annoncé cnEVpost.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Ce qui s’est passé : Selon un rapport publié dimanche sur le site cnEVpost, les deux entités créeront le laboratoire USTC-NIO pour les véhicules électriques intelligents, afin d’y mener des recherches conjointes sur les grands projets nationaux et locaux.

Nio fournira les ressources et mettra en place une plate-forme de stage dédiée aux étudiants de l’USTC qui, à son tour, soutiendra la création d’un poste de travail post-doctoral au sein du laboratoire commun.

L’USTC, membre de la « Ligue C9 » – une association d’universités que le journal national Le Quotidien du Peuple définit en tant que équivalent chinois de l’Ivy League -, est située à Hefei, dans la province d’Anhui. La ville accueille également un centre Nio et son usine automobile JAC, qui a lancé en avril le 100 000e véhicule produit en série de la société. La force de recherche de l’USTC en Chine est presque comparable à celle de l’Université Tsinghua et de l’Université de Pékin, souligne le rapport.

Pourquoi cela est important : Le partenariat entre Nio et l’USTC a été établi quelques jours à peine après l’annonce de la société concernant le début des travaux pour la construction du NeoPark, un parc industriel de véhicules électriques intelligents, développé en coopération avec le gouvernement de Hefei. Le NeoPark est conçu comme un cluster industriel de véhicules électriques intelligents, incluant la R&D, les pièces et les composants de base, ainsi que la technologie de conduite autonome.

Nio s’est lancée dans un vaste effort pour générer des volumes de vente importants dans un contexte de concurrence acharnée, car la Chine est le plus grand marché mondial de véhicules électriques. La société a dévoilé le mois dernier l’intérieur de l’ET7, son quatrième modèle produit en série, à l’occasion du Salon de l’auto de Shanghai.

Nio a annoncé également une innovation dans la technologie des batteries, ainsi que dans l’infrastructure de charge et les services. Le fabricant – dont le volume des ventes se rapproche à celui du leader du marché Tesla Inc. (NASDAQ:TSLA) – a rencontré le succès en Chine grâce à son modèle de batterie sous forme d’abonnement et au service d’échange de batterie.

D’après une publication parue la semaine dernière, Nio semble impressionner les acheteurs chinois grâce à son application de style de vie Nio Life, qui rassemble les réseaux sociaux, le commerce en ligne et les trajets quotidiens. L’application, qui compte environ 150 000 utilisateurs quotidiens, a permis à Nio de fidéliser ses clients.

Mouvement des prix : L’action Nio a clôturé vendredi en hausse de près de 2,2% à 39,84 dollars.

Cliquez ici pour retrouver toute l’actualité de Benzinga en matière de véhicules électriques.

Image réalisée par Jengtingchen disponible sur Wikimedia