TRACE publie la Bribery Risk Matrix 2022

3 min de lecture

ANNAPOLIS, Maryland, 15 novembre 2022 /PRNewswire/ — TRACE, une association d’entreprises internationale, à but non lucratif, qui se consacre à la lutte contre la corruption, à la bonne gouvernance et à la conformité, a publié la Bribery Risk Matrix 2022, qui mesure le risque de corruption commerciale dans 194 pays. Selon les données de cette année, la Corée du Nord, la Guinée équatoriale, la Syrie, le Turkménistan et le Venezuela présentent le risque de corruption commerciale le plus élevé, tandis que le Danemark, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, la Suède et la Suisse présentent le risque le plus faible.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Autres constatations notables :

  • Les États-Unis se sont classés en 16e position et ont obtenu un score de 19 sur 100. L’environnement d’application de la loi ne s’est pas amélioré depuis la chute de l’administration Trump et l’environnement de la presse libre continue de décliner.
  • L’Ukraine est classée en 103e position et a obtenu un score de 52 sur 100. Alors que les mesures gouvernementales de lutte contre la corruption ont diminué à l’approche de l’invasion de la Russie, l’Ukraine a fait d’importants progrès dans les services gouvernementaux en ligne et dans la réduction de la propriété étatique de l’économie et des formalités administratives. [Veuillez noter que la plupart des données utilisées dans la matrice de 2022 ont été recueillies avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie.]
  • L’Allemagne, l’Autriche et la Pologne ont connu un recul dans les domaines que TRACE considère comme des facteurs clés dans l’environnement de risque de corruption commerciale.
  • Le rang et le score de Hong Kong se sont encore détériorés, poursuivant une tendance amorcée en 2020.

Initialement publiée en 2014 pour répondre au besoin de la communauté des entreprises qui cherchaient des informations plus fiables sur le risque de corruption commerciale à travers le monde, la matrice Trace évalue la probabilité qu’une entreprise soit confrontée à des demandes de pots-de-vin lorsqu’elle fait affaire dans un pays donné.

« Bien qu’il y ait eu des signes encourageants de diminution de la tolérance à la corruption, le problème reste grave et répandu », a déclaré la présidente de TRACE, Alexandra Wrage. « Dans ce climat, il est essentiel que le milieu des affaires renforce ses efforts pour maîtriser les incitations économiques illicites qui menacent de miner l’ordre et la bonne gouvernance. Avec l’édition de cette année de la Bribery Risk Matrix, TRACE continue de fournir aux entreprises les informations dont elles ont besoin pour évaluer et gérer le risque de corruption sur les marchés où elles opèrent. »

La TRACE Matrix aide les entreprises à examiner les conditions qui favorisent le risque de corruption commerciale : (1) la nature et la portée de l’interaction entre le gouvernement et le secteur privé ; (2) le comportement de la société à l’égard de la corruption et la capacité du gouvernement de faire appliquer les lois contre la corruption ; (3) la transparence gouvernementale ; et (4) la capacité de la société civile de surveiller et de dénoncer la corruption.

La TRACE Matrix est accessible au public sur TRACEinternational.org/trace-matrix. Accédez au navigateur de données de la TRACE Matrix sur matrixbrowser.TRACEinternational.org.

Cision View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/trace-publie-la-bribery-risk-matrix-2022-301677619.html