Les dernières recherches présentées lors de l’édition 2022 du congrès de l’ESMO mettent en lumière l’impact du profilage génomique complet pour les patients atteints de cancer

8 min de lecture

Les présentations incluront des données probantes sur la façon dont les signatures génomiques et le séquençage de prochaine génération peuvent améliorer les soins aux patients atteints de cancer.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

SAN DIEGO, 7 septembre 2022 /PRNewswire/ — Illumina, Inc. (NASDAQ: ILMN), un leader mondial dans le séquençage de l’ADN et les technologies basées sur les analyses, a annoncé aujourd’hui la présentation prochaine de multiples résumés de recherche en oncologie lors du congrès annuel de l’European Society of Medical Oncology (ESMO) de cette année, les 9 et 13 septembre à Paris. Les résumés soulignent la valeur du séquençage de prochaine génération et des essais oncologiques d’Illumina pour la recherche sur le cancer et les soins aux patients.

At ESMO's annual meeting, taking place this week in Paris, Illumina will present a number of abstracts that demonstrate the value of next-generation sequencing and Illumina’s oncology assays for cancer research and patient care.

« Pour les oncologues, la priorité pour chaque patient est de fournir le meilleur traitement le plus tôt possible », a déclaré le Dr Phil Febbo, responsable du service médical d’Illumina. « Un nombre croissant de données indiquent que le profilage génomique complet, qui inclut des biomarqueurs de cancer et d’immunothérapie, peut identifier le plus grand nombre de patients qui bénéficient le plus d’une thérapie ciblée. »

La mission d’Illumina en oncologie est d’aider à sauver des vies en permettant des soins personnalisés contre le cancer grâce à la génomique, en travaillant avec les clients des laboratoires de pathologie centralisés et internes pour effectuer un profilage génomique complet (CGP) de biopsies tissulaires et liquides en vue d’apparier les patients avec le catalogue en forte croissance de médicaments et d’immunothérapies ciblés.

Le CGP est une approche fondée sur le séquençage de prochaine génération qui utilise un seul test pour évaluer des centaines de gènes — y compris des biomarqueurs de cancer pertinents, tels qu’établis dans les lignes directrices médicales et les essais cliniques — pour orienter la thérapie tumorale. Les pathologistes et les oncologues adoptent de plus en plus le CGP pour améliorer leurs capacités à identifier des biomarqueurs exploitables, qui peuvent mieux apparier les patients avec des thérapies de précision et des essais cliniques. Des études montrent que les patients qui bénéficient d’un appariement de données génomiques avec des thérapies ciblées fondées sur des biomarqueurs ou des immunothérapies obtiennent de meilleurs résultats cliniques.

Résumés acceptés pour l’édition 2022 du congrès de l’ESMO
Une façon de mieux comprendre le génome de la tumeur est d’identifier les mutations utilisées dans l’évaluation du déficit de recombinaison homologue (HRD). Le statut HRD est apparu comme un biomarqueur important dans les tumeurs qui ont des niveaux élevés de dommages au niveau de l’ADN, comme le cancer de l’ovaire. Cependant, pour permettre le profilage génomique des tumeurs du cancer de l’ovaire avec des indications pour les inhibiteurs de PARP et prédire la réponse à ces traitements, les laboratoires doivent évaluer de manière fiable le statut HDR dans ces tumeurs. La combinaison de l’évaluation HDR avec un seul essai complet, comme l’essai de recherche TruSight™ Oncology 500 (TSO 500) HRD, pour évaluer un large éventail de biomarqueurs donne des résultats plus rapidement que les essais itératifs et fournit une vue d’ensemble complète, en haute résolution, du génome de la tumeur. Les deux résumés ci-après mettent en évidence la façon dont les laboratoires combinent CGP et HRD pour proposer un test puissant : 

Analytical performance of a next-generation sequencing (NGS) assay kit for assessing homologous recombination deficiency (HRD) from solid tumor samples (925P) Il s’agit d’une présentation par affiche d’une étude réalisée en collaboration avec Merck et Myriad Genetics. Les données vérifient le rendement du TSO 500, en montrant sa sensibilité et sa spécificité analytiques élevées dans la détection des variants BRCA1 et BRCA2 (limite de détection de 5 à 10 %) et son score d’instabilité génomique précis pour l’évaluation du statut HRD dans le cancer de l’ovaire. Les résultats montrent une concordance élevée (> 95 %) dans la détection des variations BRCA par rapport au génome de référence (variant calling). Ces résultats démontrent que les scores d’instabilité génomique sont très concordants (R = 0,98) avec l’essai de la méthode de référence. Ce test fournit aux laboratoires une solution interne efficace utilisant un seul flux de travail et une taille d’échantillon limitée, ce qui facilitera la recherche clinique et élargira l’accès aux essais cliniques pour d’éventuelles thérapies de précision.

High concordance of different molecular assays in the determination of HRD-associated GIS in high grade epithelial ovarian cancer (572P) : Ce résumé présente les données résultant de la collaboration entre Illumina et l’Institut de pathologie de l’Université technique de Munich, qui incluait l’utilisation du test TSO 500 HRD.

Des études de cohorte à grande échelle montrent que le CGP a le potentiel d’identifier des altérations génétiques pertinentes dans jusqu’à 90 % des échantillons. Illumina s’engage à permettre l’utilisation du CGP et à améliorer la recherche, essentielle à la réalisation de la médecine de précision en oncologie. Les collaborations sont par ailleurs primordiales pour le recueil d’un nombre croissant de données probantes démontrant l’utilité clinique du CGP. Trois études présentées au congrès de cette année s’appuient sur ces données probantes :

Tissue and liquid biopsy utilization in advanced NSCLC in a large community US practice (1162P) Ceci est une présentation par affiche d’une étude d’utilité du monde réel entre Illumina et Florida Cancer Specialists & Research Institute. Dans le cas du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) avancé, il est essentiel d’obtenir tôt les résultats des tests de biomarqueurs. Les résultats ont montré que 42 % des patients atteints de CPNPC de stade IV ont subi des tests de dépistage de liquides et de tissus et avaient reçu leurs résultats avant le traitement de première intention plus souvent (89,4 %) que ceux qui n’avaient subi qu’un test de tumeur de tissus (67 %) ou de liquides (72,5 %). C’est la première fois qu’un important centre médical aux États-Unis, où la plupart des patients en oncologie sont reçus, présente des données sur la façon dont l’utilisation de tests de biopsie de tissus et de biopsie liquide permet de bénéficier d’un délai d’exécution plus rapide, de réaliser des tests de biomarqueurs conformes aux lignes directrices et d’obtenir des résultats de tests de biomarqueurs avant les décisions de traitement de première intention.

The IMPRESS-Norway trial:Improving public cancer care by implementing precision cancer medicine in Norway (503P) : Ce résumé présente les données issues de l’essai national soutenu par Illumina dans les hôpitaux norvégiens pour montrer le potentiel et la valeur du CGP dans les tests de sélection des traitements anticancéreux.

Exploring different strategies to incorporate germline analysis in tumor whole genome sequencing (1673P) :Ce résumé présente les données d’une étude néerlandaise, l’étude WIDE, soutenue par Illumina (« WIDE » est l’abréviation de « Whole-genome sequencing Implementation in the standard Diagnostics for Every cancer patient », désignant la mise en œuvre du séquençage du génome entier dans le diagnostic standard pour chaque patient cancéreux). Cette étude a été menée via une collaboration entre la Hartwig Medical Foundation, le Netherlands Cancer Institute et l’hôpital universitaire d’Utrecht.

Collaborations CGP annoncées récemment
Tout en continuant à développer son vaste portefeuille de partenariats en oncologie avec des leaders de l’industrie, Illumina entend faire progresser le diagnostic du cancer et la médecine de précision. Plus récemment, Illumina a lancé le test TSO 500 HRD, conçu en collaboration avec Merck, afin de mieux comprendre le génome de la tumeur. Plus tôt cette année, en collaboration avec Bayer, Illumina a lancé la première allégation diagnostique complémentaire pour le test TruSight Oncology Comprehensive (EU) permettant une thérapie ciblée avec Vitrakvi (larotrectinib) de Bayer pour les patients atteints d’un cancer lié à la fusion du gène NTRK. De plus, Illumina et Allegheny Health Network ont lancé une collaboration afin d’évaluer l’impact du CGP interne pour améliorer les soins aux patients.

À propos d’Illumina
Illumina améliore la santé humaine en libérant la puissance du génome. L’accent que nous avons mis sur l’innovation nous a établis comme un leader mondial dans le séquençage de l’ADN et les technologies basées sur des réseaux, au service de clients dans les marchés de la recherche clinique et appliquée. Nos produits sont utilisés pour des applications dans les sciences de la vie, l’oncologie, la santé reproductive, l’agriculture et d’autres segments émergents. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site illumina.com et rejoignez-nous sur Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram et YouTube.

Investisseurs :
Salli Schwartz
États-Unis : +01 858 291 6421
IR@illumina.com

Médias :
Adi Raval
États-Unis : +01 202 629 8172
PR@illumina.com

Illumina, Inc.