L’action Apple se prépare à un repli

Voici les données clés du fabricant d’iPhone sur lesquelles les investisseurs devraient se concentrer.

L’action Apple se prépare à un repli
3 min de lecture

Mardi, le cours d’Apple, Inc (NASDAQ:AAPL) a reculé d’environ 0,7 % avant l’ouverture du marché, entraînant le S&P 500 dans une baisse d’environ 0,12 %.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Après la rupture ascendante d’une configuration en drapeau haussier le 3 août et un rallye de plus de 3 %, le titre du colosse de Cupertino a rencontré une forte zone de résistance au niveau de 167,88 dollars lundi et a clôturé cette journée de négociation en baisse de 0,9 % par rapport à l’ouverture.

Apple a probablement eu du mal à franchir le niveau de résistance lors de la première tentative quotidienne, car les échanges se sont prolongés, l’indice de force relative (IFR) de la firme se situant entre 65 % et 71 % depuis le 28 juillet.

L’IFR est un indicateur utilisé par les traders techniques pour mesurer la dynamique haussière et baissière des prix. Ses niveaux peuvent varier entre zéro et 100, les niveaux entre 30 et 70 étant généralement considérés comme sains.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Lorsque l’IFR d’une action tombe sous le niveau de 30 %, on considère qu’elle est survendue, ce qui signifie que le prix du titre ne reflète plus la valeur réelle de l’actif et qu’un retournement à la hausse est à prévoir.

Si l’indice de force relative d’une action dépasse la zone des 70 %, on parle de surachat, c’est-à-dire que le prix du titre est élevé par rapport à sa valeur intrinsèque, ce qui peut indiquer qu’un renversement à la baisse est à l’horizon.

L’IFR est particulièrement utile lorsqu’il est associé à d’autres signaux et modèles sur un graphique boursier, car les actions peuvent rester en territoire de survente et de surachat pendant une période prolongée avant de se retourner.

Le tableau

L’IFR prolongé d’Apple a probablement incité certains traders haussiers à ne pas acheter d’actions et a servi d’avertissement à d’autres pour qu’ils abandonnent leurs positions. Apple, et le marché en général, a été très haussier depuis le 17 juin et pourrait avoir besoin d’un plus grand repli prochainement ou au moins d’une négociation latérale pour refroidir l’IFR, ce qui entraîne des marchés agités difficiles à négocier.

  • Un autre signe sur le graphique d’Apple qui pourrait inquiéter les traders est l’écart entre 157,64 et 159,50 dollars. Ces écarts sur les graphiques sont comblés environ 90 % du temps, ce qui rend probable la chute d’Apple pour combler cet écart à un moment donné dans le futur. Certains taureaux pourraient attendre qu’Apple retrace et imprime un chandelier de retournement haussier au-dessus de la zone inférieure du gap.
  • Les traders qui attendent que le gap soit comblé voudront voir Apple chuter, puis rebondir, pour clôturer la session de trading au-dessus de l’écart, car la moyenne mobile simple à 200 jours est en tendance au-dessus de la zone de trading vide. Si Apple devait clôturer la séance en dessous de la moyenne mobile simple sur 200 jours, les baissiers pourraient plus facilement prendre le contrôle.
  • Apple s’échange dans une tendance haussière sur le graphique quotidien, avec le plus récent plus bas imprimé vendredi à 163 dollars et le plus récent plus haut confirmé formé à la marque de 167,19 dollars le jour précédent. Les traders haussiers à court terme voudront voir Apple se maintenir au-dessus de la moyenne mobile exponentielle à huit jours lorsque le titre tombera pour imprimer son prochain plus bas.
  • Apple a une résistance au-dessus de 167,88 et 171,03 dollars et un support en dessous de 162,14 et 157,26 dollars.

aapl_aug._9_2.png

Photo disponible sur Shutterstock.