Qu’est-ce que l’indice Russell 2000 ?

L'indice Russell 2000 suit les 2 000 actions les plus petites parmi les 3 000 de l'indice Russell homonyme, dont il représente environ 10 % de la capitalisation boursière totale.

Qu’est-ce que l’indice Russell 2000 ?
7 min de lecture

L’indice Russell 2000 suit les 2 000 actions les plus petites parmi les 3 000 de l’indice Russell homonyme, dont il représente environ 10 % de la capitalisation boursière totale. L’indice Russell 2000 est géré par le FTSE Russell Group de Londres. Il se concentre sur les actions américaines à petite capitalisation, ce qui en fait l’un des indicateurs de l’économie américaine et du marché en général. Tous ses titres se négocient sur une grande bourse (le NYSE, le NASDAQ ou l’AMEX).

Cet article décrit en détail le Russell 2000, notamment la manière dont il élimine certains risques liés aux investissements dans les actions à petite capitalisation. Nous examinerons également certaines options pour les investisseurs qui souhaitent s’exposer à ses entreprises.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Une approche équilibrée

Le Russell 2000 est un indice de petites capitalisations parce que les actions qu’il suit correspondent à la définition des petites capitalisations boursières. Les sociétés à petite capitalisation sont généralement des sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 2 milliards de dollars. Lorsqu’elles sont comparées aux grandes et moyennes capitalisations, celles à faible capitalisation présentent un meilleur potentiel de croissance.

Par définition, les actions à petite capitalisation sont sujettes à des fluctuations de prix assez volatiles pour ne convenir qu’aux investisseurs tolérants au risque. L’un d’entre eux est qu’il s’agit souvent de nouveaux noms dans leur domaine. En fonction du stade où elles en sont dans leur cycle économique, elles peuvent avoir besoin d’un accès à des capitaux importants, ce qui peut être difficile à obtenir.

Pourquoi l’indice Russell 2000 est-il important ?

Le premier fonds de placement a vu le jour en 1960. En juillet 2022, on comptait plus de 1 700 fonds indiciels, alors qu’en 2003, on en comptait à peine plus de 400. Avec autan de choix, il est important de comprendre ce qui fait qu’un fonds indiciel se distingue d’un autre.

Le Russell 2000 est relativement ancien. Lancé en 1984, il a été l’un des premiers fonds indiciels à se concentrer spécifiquement sur les actions à petite capitalisation. Avant d’expliquer en quoi cela est significatif, il est important de comprendre comment le Russell 2000 est lié à son « indice père », le Russell 3000.

L’indice Russell 3000 est un indice de référence de l’ensemble du marché boursier américain. Comme son nom l’indique, il mesure la performance des 3 000 entreprises publiques les plus importantes des États-Unis et représente environ 97 % de l’ensemble du marché boursier américain. Il est pondéré en fonction de la capitalisation boursière. Comme le Russell 2000, le Russell 3000 a été lancé en 1984.

L’objectif du Russell 2000 est de mesurer la performance des 2 000 sociétés les plus petites du Russell 3000. Au premier trimestre 2022, la valeur moyenne d’une entreprise de l’indice était de 3,17 milliards de dollars, et la capitalisation boursière moyenne de 0,93 milliard de dollars. L’indice est la mesure la plus largement cotée de la performance globale des actions à petite et moyenne capitalisation.

En plus de l’indice Russell 2000, il existe deux sous-indices qui sont ajustés pour suivre des caractéristiques particulières recherchées par les investisseurs.  Par exemple, l’indice de croissance Russell 2000 mesure la performance des sociétés du Russell 2000 dont le ratio cours/valeur est plus élevé et dont la croissance prévue est plus forte. En revanche, l’indice de valeur Russell 2000 mesure la performance des sociétés de l’indice dont le ratio cours/valeur (P/B) est faible et dont les valeurs de croissance devraient être moindres.

En quoi l’indice Russell 2000 est-il différent des autres grands indices ?

  • Une attention particulière aux petites entreprises, plus volatiles – La différence la plus évidente est que l’indice se concentre sur les actions à petite capitalisation. De nombreux autres indices, comme ceux qui suivent le S&P 500 et le Dow Jones Industrial Average (DJIA), suivent les actions de grandes capitalisations. Cependant, le Russell 2000 se concentre davantage sur les nouvelles sociétés de croissance qui ont tendance à être plus volatiles que les sociétés à grande capitalisation.
  • Un potentiel de croissance plus important – Les actions de petite capitalisation offrent un potentiel de croissance plus important que les sociétés à grande capitalisation, ce qui s’applique également dans les secteurs de croissance comme la technologie. Cela signifie qu’à long terme, les actions à petite capitalisation ont tendance à surpasser les actions à grande capitalisation.
  • Plus de diversification – L’investissement dans les actions à faible capitalisation est réservé aux investisseurs tolérants au risque. Cependant, comme l’indice Russell 2000 est composé de 2 000 actions, le risque est réparti de manière plus équilibrée sur de nombreuses actions et ne dépend pas de la performance d’une poignée de sociétés.

L’indice Russell 2000 se distingue également des autres indices par la manière dont il est pondéré. Plus précisément, il est pondéré par la capitalisation boursière et ajusté par le nombre d’actions en circulation de chaque société. Contrairement à un indice qui est exclusivement pondéré par la capitalisation boursière, l’indice Russell 2000 est influencé par le cours de clôture d’une action et le nombre d’actions disponibles à la négociation.

Qu’est-ce que la reconstitution de l’indice Russell ?

La reconstitution du Russell est la période pendant laquelle l’indice rééquilibre ses avoirs. Cela signifie que les gestionnaires de l’indice ajoutent certaines sociétés et en suppriment d’autres, de manière que la pondération des sociétés au sein de l’indice peut changer.Chaque fonds indiciel rééquilibre ses avoirs. Ceci reflète le fait que les marchés sont toujours en évolution et permet au Russell 2000 de suivre ces changements.

Il s’agit d’un processus de plusieurs semaines qui se termine généralement à la fin du mois de juin. Le dernier jour de la reconstitution est l’un des événements les plus suivis et les plus attendus. L’une des raisons en est que la reconstitution peut avoir un impact sur plus de 9000 milliards de dollars d’actifs qui sont soit investis, soit indexés sur les indices Russell. Les investisseurs peuvent s’attendre à des mouvements de prix importants dans plusieurs des composants de l’indice au cours de la période suivant la reconstitution.

Comment les investisseurs peuvent-ils trader l’indice Russell 2000 ?

Les investisseurs disposent de nombreuses options pour investir dans des fonds communs de placement et des fonds négociés en bourse qui suivent passivement la performance de l’indice Russell 2000. Le FNB le plus négocié est l’iShares Russell 2000 ETF (NYSE:IWM).

Des fonds tels que le RVX Emerging Markets Equity Opportunity Fund sont idéaux pour les investisseurs qui souhaitent s’exposer à un marché spécifique. Ce fonds est une ramification du Russell 2000. Un autre exemple est le Vanguard Russell 2000 ETF (NASDAQ:VTWO), qui investit dans l’ensemble des 2 000 actions en fonction de leur pondération relative. Le faible ratio de frais de ce fonds (0,10 %) est une caractéristique intéressante.

Les investisseurs qui sont spécifiquement intéressés par la négociation de l’indice basé sur la reconstitution peuvent négocier les contrats à terme CME E-mini Russell 2000 Index (RTY). Cela signifie que les contrats à terme suivront l’indice et que l’investisseur n’aura pas à se préoccuper des erreurs de suivi causées par la reconstitution.

En conclusion

L’exposition aux actions de petites capitalisations est un moyen idéal pour les investisseurs tolérants au risque de diversifier leurs portefeuilles. Le Russell 2000 est un fonds indiciel pondéré qui intègre les 2 000 plus petites entreprises de l’indice Russell 3000. La taille de l’indice permet d’atténuer la volatilité des actions de petite capitalisation et d’offrir des performances supérieures à celles du marché en période de croissance économique.

Image par Shutterstock