Comment améliorer les performances en utilisant le cycle saisonnier du marché

En restant à l'écoute des mouvements saisonniers et en modifiant votre plan de trading pour en tenir compte, vous améliorerez sensiblement vos rendements. 

Comment améliorer les performances en utilisant le cycle saisonnier du marché
2 min de lecture

Le cycle le plus important pour nous, les investisseurs, et que beaucoup ignorent, est la saisonnalité annuelle.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Il y a aussi le cycle de quatre ans, connu sous le nom de cycle électoral, et certains disent même qu’il pourrait y avoir un cycle de dix ans où le chiffre deux joue un rôle.

En suivant le mouvement saisonnier annuel du marché boursier, vous améliorerez considérablement la performance de votre portefeuille.

Voyons cela plus en détail :



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !
  • De janvier à mars, nous observons habituellement des retraits/corrections.
  • D’avril à juin, nous assistons généralement à une reprise.
  • De juillet à septembre, on constate souvent que les marchés stagnent ou se replient. Cela s’explique simplement par le fait que les traders partent en vacances.
  • D’octobre à décembre, on remarque fréquemment un rallye. La hausse du mois de décembre est connue sous le nom de « Rallye du Père Noël », suivie de la correction expliquée ci-dessus de janvier à mars.

Et voilà que le cycle se répète.

En quoi cela vous aide-t-il en tant qu’investisseur ? 

  • Ce principe vous permettra de savoir quand ajouter des actions à votre portefeuille et quand vous tenir à l’écart.
  • Il vous aidera également à garder le sang-froid pendant les corrections et les marchés latéraux.

Il y a des périodes où le marché stagne pendant toute l’année (comme cela a été le cas en 2022 !) et où le prix ne suit pas le cycle décrit ci-dessus. Cela pourrait également se passer pendant les marchés baissiers, comme en 2000 et 2008, où la logique est inversée ou abandonnée. Les cours peuvent alors chuter plus rapidement.

Mais dans l’ensemble, la bourse monte, ce à quoi nous assistons depuis 2009. Pendant les phases haussières, le cycle ci-dessus se déroule comme prévu.

Les titres dont les performances sont supérieures à celles des indices (rappelons qu’il s’agit de la moyenne d’un groupe de titres) sont susceptibles d’entrer plus rapidement dans la tendance. Les actions dont les performances sont inférieures à la moyenne réagissent souvent plus lentement.

En restant à l’écoute des mouvements saisonniers du marché des actions et en modifiant votre plan de trading pour en tenir compte, vous obtiendrez des améliorations significatives de vos rendements.