Cashfree Payments reçoit le feu vert de la RBI pour déployer son produit permettant l’achat d’actions cotées sur les bourses étrangères

3 min de lecture
  • La solution permet aux entreprises fintech indiennes de proposer aux utilisateurs indiens des investissements dans des actions cotées à l’étranger via UPI ou Net Banking.
  • Cashfree a piloté la solution dans le cadre du bac à sable réglementaire de la RBI pour les paiements transfrontaliers

BANGALORE, Inde, 21 juillet 2022 /PRNewswire/ — Cashfree Payments, une société de premier plan dans le domaine des paiements et des solutions bancaires API, a annoncé aujourd’hui avoir reçu le feu vert de la Reserve Bank of India (RBI) pour son produit de paiements transfrontaliers. Cette approbation intervient après que la société a piloté avec succès la solution pendant la deuxième cohorte de la RBI dans le cadre du bac à sable réglementaire sur les paiements transfrontaliers. Le produit permettra aux entreprises fintech indiennes de proposer aux investisseurs indiens l’achat d’actions, de parts de fonds négociés en bourse (ETF) et d’autres actifs cotés sur des bourses étrangères via UPI/ Net Banking. Les investissements transfrontaliers relèveront du Liberalized Remittance Scheme (LRS) de la RBI. Selon la RBI, l’adoption du produit peut être envisagée par les entités réglementées, sous réserve du respect des exigences réglementaires applicables.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Cashfree_Payments_Logo

L’une des étapes les plus fastidieuses pour les Indiens qui cherchent à investir dans des actions étrangères est l’approvisionnement de leurs comptes à l’étranger. Traditionnellement, ce processus nécessite de remplir des formulaires A2, de payer des frais fixes élevés, et même de se rendre dans une agence bancaire dans de nombreux cas. La solution de Cashfree Payments rend le processus de paiement via UPI, Net Banking et la conformité au LRS intégrés, transparents et entièrement numériques. Les investisseurs peuvent commencer à investir de petits montants, à partir de 1000 INR. La solution permet également de réaliser des économies sur les frais de transactions étrangères (FX) et d’accélérer les règlements pour avoir accès aux fonds.

Avec ce modèle, les investisseurs pourront simplement se connecter à une application intégrée à Cashfree Payments, terminer leur KYC de base pour commencer à transférer des fonds en monnaie indienne (INR). La société convertira ensuite le montant transféré en devises étrangères, comme le dollar américain, et le versera au courtier étranger, permettant ainsi aux investisseurs d’acheter avec succès des actions internationales.

Alors que les actions américaines, principalement celles des grandes entreprises technologiques et pharmaceutiques, sont les plus populaires auprès des investisseurs indiens, Cashfree Payments travaille avec de multiples plateformes fintech indiennes qui cherchent à offrir une fonctionnalité d’investissement transfrontalier.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Reeju Datta, cofondateur de Cashfree Payments a déclaré : « Nous sommes ravis d’avoir terminé avec succès la phase de test de la deuxième cohorte de la RBI dans le cadre du bac à sable réglementaire sur les paiements transfrontaliers. Cette réussite témoigne de nos efforts visant à développer constamment des solutions innovantes et efficaces dans l’écosystème des paiements. Notre plateforme de paiements transfrontaliers vise à rendre l’investissement dans des actions étrangères beaucoup plus simple et pratique, en permettant aux investisseurs particuliers d’effectuer des paiements via des modes de paiement locaux. Le produit a été évalué sur la base de différents paramètres, et son approbation réaffirme la résilience et la souplesse qui sont la marque de fabrique des systèmes de paiement Cashfree. Nous avons hâte de travailler avec l’écosystème fintech indien et d’offrir aux investisseurs indiens un accès aux investissements internationaux. »