Est-ce que Bed Bath & Beyond ne vaut que 2 $ par action ?

3 analystes partagent leurs opinions concernant le détaillant de produits pour la maison.

Est-ce que Bed Bath & Beyond ne vaut que 2 $ par action ?
3 min de lecture

Le détaillant Bed Bath & Beyond Inc. (NASDAQ:BBBY) a annoncé mercredi ses résultats du premier trimestre, ainsi que le départ de son PDG, Mark Tritton. Cela a suscité une réponse cinglante de Ryan Cohen , qui est un important actionnaire de l’entreprise.

Voici ce que les analystes ont à dire sur les deux sujtes.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les analystes

L’analyste Simeon Gutman de Morgan Stanley a attribué une notation inférieure à la moyenne et a abaissé l’objectif de cours de 7 à 2 dollars.

Cristina Fernandez, analyste de Telsey Advisory Group, a donné la notation « sous-performante », réduisant l’objectif de cours de 6 à 3 dollars.

Bradley Thomas, analyste chez KeyBanc Capital Markets, a affiché une notation inférieure à la moyenne et a abaissé l’objectif de cours de 5,50 à 2 dollars.

La thèse

La transformation de Bed Bath & Beyond ne gagne pas en popularité selon Gutman de Morgan Stanley, qui voit une baisse supplémentaire du titre.

« La situation est maintenant plus précaire, car non seulement les revenus diminuent, mais la santé du bilan et des flux de trésorerie s’est également détériorée, et il va être difficile d’exécuter correctement un redressement », a déclaré Gutman.

L’analyste attire l’attention sur les entreprises qui connaissent une rotation accrue de la direction pendant les transformations, ce qui rend l’exécution plus compliquée.

« La grande question pour le titre est la valeur de buybuyBABY car il semble que le marché n’attribue que peu ou pas de valeur (voire négative) à Bed Bath ».

BuybuyBABY vend des vêtements, des équipements et d’autres articles destinés aux nourrissons et aux jeunes enfants et appartient à Bed Bath & Beyond.

Gutman pense qu’il pourrait y avoir une valeur potentielle de 500 à 600 millions de dollars pour la marque BuybuyBABY, supérieure à la capitalisation boursière actuelle de la société.

Fernandez de Telsey qualifie le premier trimestre de Bed Bath & Beyond de décevant, avec des ventes et un bénéfice par action inférieurs aux estimations.

« (Bed Bath & Beyond) continue de faire face à un contexte de consommation plus difficile, à une demande plus faible pour ses principales catégories de produits, à des pertes de parts de marché plus importantes et à une perturbation de la chaîne d’approvisionnement », a commenté Fernandez.

L’analyste a également souligné l’annonce de la société concernant le départ du PDG, Mark Tritton, ainsi que du directeur du merchandising, Joe Hartsig.

La société a remporté des ventes comparables en juin en baisse de 20 %, signe que le deuxième trimestre sera également faible.

Thomas de KeyBanc a estimé que l’entreprise devait faire face à d’importants problèmes de stocks et de chaîne d’approvisionnement.

« Pour l’avenir, la direction reste engagée dans la vente potentielle de sa bannière buybuyBABY. En dehors de ce catalyseur potentiel, nous pensons en fin de compte que les fondamentaux indiquent une baisse du cours de l’action ».

Mouvement des prix

Les actions de Bed Bath & Beyond ont baissé de 2,99 % à 4,84 $ jeudi.

Photo par Sundry Photography, disponible sur Shutterstock