Bitcoin et Ethereum sous pression, Dogecoin en hausse

Les mineurs en difficulté continuent de vendre leurs BTC, mais qui sont les acheteurs ?

Bitcoin et Ethereum sous pression, Dogecoin en hausse
4 min de lecture

Le Bitcoin et l’Éther étaient sous pression alors même qu’ils s’échangeaient au-dessus des niveaux clés de 20 000 et 1 000 dollars mercredi soir ; la capitalisation boursière mondial de la cryptographie a baissé de 1 % à 898,1 milliards de dollars.

Performance des pièces principales
Jeton à 24 heures à 7 jours Prix
Bitcoin (CRYPTO:BTC) – 0,95 % + 0,7 % 20 098,58 $
Ethereum (CRYPTO:ETH) – 3,9 % + 4,6 % 1 100 $
Dogecoin (CRYPTO:DOGE) + 5 % + 12,4 % 0,07 $
Meilleurs gagnants à 24 heures (données issues de CoinMarketCap)
Jeton % de variation à 24 heures (+/-) Prix
TerraClassicUSD (CRYPTO:USTC) + 92 % 0,08 $
0x (CRYPTO:ZRX) + 9,9 % 0,35 $
Stacks (CRYPTO:STX) + 6,7 % ​0,44 $

Pourquoi cela est important

Le BTC a glissé sous la barre des 20 000 dollars mardi, touchant un creux de 19 937,79 dollars, tandis que l’ETH a vacillé autour des 1 000 dollars, arrivant pourtant à garder ce niveau.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les marchés des crypto-monnaies étaient sous pression après l’annonce qu’un tribunal des îles Vierges britanniques avait ordonné la liquidation du fonds spéculatif Three Arrows Capital (3AC), dirigé par Zhu Su.

Les actifs risqués comme les actions sont également restés en sourdine dans un contexte d’« optimisme limité » suite à la publication des données sur les bénéfices fournies par les détaillants, écrit Edward Moya, analyste de marché senior chez OANDA.

L’expert a remarqué que les investisseurs ont retiré 10 milliards de dollars des fonds d’actions rien que la semaine dernière et qu’il semble peu probable que le sentiment sur la situation économique des États-Unis ait changé. Il est également improbable que le sentiment concernant l’atterrissage en douceur de la Réserve fédérale américaine s’améliore de façon radicale, ajoutant : « Si le Bitcoin tombe en dessous de 17 500 dollars, il ne trouvera pas de soutien jusqu’au niveau de 14 500 dollars ».

Mercredi, le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré que la banque centrale ne laisserait pas l’économie glisser vers un « régime d’inflation plus élevé »,a rapporté Reuters.

« L’horloge tourne en quelque sorte sur combien de temps resterez-vous dans un régime de faible inflation… Le risque est qu’en raison de la multiplicité des chocs, vous commenciez à faire la transition vers un régime d’inflation plus élevé, et notre travail est de littéralement empêcher que cela se produise et nous allons l’empêcher ».

Le trader en crypto-monnaies Justin Bennett a déclaré que la capitalisation boursière totale de la cryptographie se dirigeait probablement vers le niveau de 700-730 milliards de dollars, ce qui représente une baisse supplémentaire de près de 19 % à 22 % par rapport aux niveaux actuels.

« Nous pourrions voir un rallye de secours plus important à partir de là, mais tout dépend de ce qui se passe avec l’inflation, la Fed, etc ».

La société d’analyse en chaîne Glassnode explique que si les petits détenteurs de bitcoins – ou les « crevettes » (ce sui possèdent moins de 1 BTC) -, et les « baleines » à plus de 1 000 BTC sont en train d’accumuler, les mineurs, en revanche, liquident leurs jetons.

Les crevettes ont ajouté 36 750 BTC par mois, ce qui représente 0,2 % de l’offre en circulation et 1,36 fois l’émission mensuelle. Les baleines, quant à elles, ont acquis 140 000 BTC par mois directement auprès des échanges, ce qui représente 45,6 % de l’offre de Bitcoins, a tweeté Glassnode.

« Les mineurs, qui ont subi un immense stress en termes de revenus ces derniers temps, sont en mode liquidation ».

À l’exclusion de Patoshi (un des premiers mineurs de BTC que certains croient être le fondateur de la pièce, Satoshi Nakamoto) et de quelques inconnus, les mineurs détiennent 65 200 BTC au total, distribuant de 3 000 à 4 000 BTC par mois.

Le stress des mineurs pourrait conduire à davantage de déchargements à l’avenir, a remarqué Moya. « Il y a un grand risque que les mineurs soient forcés de balayer une partie de leurs avoirs car ils ont trop investi dans les GPU. La grande transition vers une preuve de participation (POS) pour Ethereum est un changement de jeu qui pourrait nuire aux mineurs qui ont financé beaucoup de matériel ».

Pendant ce temps, avec une hausse hebdomadaire de plus de 12 %, le Doge semble faire exception. En effet, le jeton-mème a connu une augmentation de 32 % de son activité réseau, selon la plateforme d’information financière Santiment.

Photo réalisée par Jin Odin, disponible sur Shutterstock