KISS étend son empreinte pour l’autonomisation de la jeunesse tribale

4 min de lecture

LE PRODIGIEUX PARCOURS DE KISS

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

BHUBANESWAR, Inde, 22 juin 2022 /PRNewswire/ — L’Institut Kalinga des sciences sociales (KISS), basé à Bhubaneswar, effectue un parcours prodigieux. D’abord institution modeste à la recherche d’une éducation et d’une nutrition de qualité associées à l’autonomisation des compétences, en 1992-93, elle est aujourd’hui devenue un centre faisant office de modèle pour l’éducation et l’autonomisation, et un berceau pour l’habilitation des garçons et des filles tribaux depuis les trois dernières décennies, à Odisha.

Satellite campuses of KISS in Balasore and Kalahandi inaugurated by Shri Naveen Patnaik, Chief Minister of Odisha

Ce n’est pas un mince exploit

Plus de 40 000 filles et garçons tribaux ont obtenu leur diplôme à l’institut KISS et sont bien installés dans leur vie professionnelle, tandis que plus de 30 000 autres y poursuivent actuellement leurs études. L’institut offre une éducation holistique de la maternelle à l’université dans un cadre résidentiel, avec une formation professionnelle, un entraînement sportif et toutes les commodités de base de la vie, de manière absolument gratuite. Il a également la distinction d’être la première et la seule université au monde exclusivement destinée aux étudiants tribaux.

Le modèle d’autonomisation de KISS a été accepté, apprécié et aspire à être imité par de nombreux décideurs, hommes d’État et pays. De nombreux organismes des Nations Unies, agences et ONG internationales de l’Inde et du monde ont collaboré avec KISS pour différents types de programmes au fil des ans. Comme une étoile montante, le succès de KISS a créé une demande pour l’ouverture de ses centres satellites afin que la population tribale dispersée entre Odisha et ses États voisins puisse avoir accès à une éducation de qualité près de sa terre natale, qui est dans la plupart des cas isolée et géographiquement inaccessible.

De toute évidence, l’homme derrière la création, l’expansion et le développement de KISS fait tout son possible pour établir des centres satellites de KISS dans différents districts d’Odisha, afin de répondre aux besoins des enfants tribaux défavorisés.

À sa tête se trouve le Dr. Achyuta Samanta, éminent pédagogue et militant social. Sa vision de ne priver aucun enfant de l’accès à l’éducation le fait travailler avec passion à l’extension de l’empreinte de KISS, afin que de plus en plus d’élèves tribaux puissent profiter des avantages de ce modèle unique qui fournit une éducation et n’a jamais perdu de vue la préservation, la protection et la promotion de la richesse patrimoniale et culturelle tribale.

Des campus écologiques à la pointe de la technologie, avec une infrastructure de classe mondiale et des salles de classe intelligentes aux allures tribales, ont vu le jour à Baripada et à Balangir. Bien qu’elles soient prêtes à fonctionner, l’inauguration des succursales de Balasore et de Kalahandi a été reportée de deux ans en raison de la pandémie. Toutes les succursales ont été inaugurées par Shri Naveen Patnaik, le ministre en chef d’Odisha. Les dernières en date sont celles de Balasore, le 13 juin, et celle de Kalahandi le 17 juin. De nouvelles succursales de KISS arriveront dans un futur proche à Cuttack, Boudh, Kandhamal et Keonjhar. Des terrains ont été achetés pour des centres satellites à Puri, Ganjam et Koraput, dont les fondations seront bientôt posées.

Un but sans fin

Tous les centres satellites sont basés sur le même concept que KISS Bhubaneswar : un pensionnat entièrement gratuit proposant une formation professionnelle et sportive.

« Des milliers d’étudiants bénéficieront d’un nouveau souffle grâce au KISS. Ils pourront gagner leur vie pour eux et leur famille, et briser les chaînes de la pauvreté intergénérationnelle. Sous la direction et les conseils de KISS Bhubaneswar, ces branches satellites s’épanouiront bien et compléteront les efforts visant à fournir une éducation de qualité aux enfants en marge, près de leur domicile. C’est une étape importante pour l’autonomisation des populations tribales en Inde », a déclaré le Dr Achyuta Samanta.

Contact pour les médias :

Dr Shradhanjali Nayak
director.pr@kiit.ac.in

Photo : https://mma.prnewswire.com/media/1844000/KISS.jpg

 

KISS_Logo