Cardano retarde le hard fork Vasil

La mise à niveau du réseau a été reportée dû à l'existence de « sept bugs encore à corriger », mais un nouveau calendrier est déjà disponible.

Cardano retarde le hard fork Vasil
2 min de lecture

L’une des principales blockchains de preuve de participation, Cardano(CRYPTO: ADA) a retardé sa prochaine mise à niveau clé après avoir identifié plusieurs bogues à corriger. Voici tout ce qu’il faut s’attendre du hard fork Vasil.

Ce qui s’est passé

Input-Output Hong Kong (IOHK) – la société à l’origine du logiciel Cardano – a annoncé lundi que le hard fork Vasil avait été retardé après que sept bogues n’aient pas pu être résolus avant la mise à niveau de testnet prévue ce jour-là.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Aucun de ces bogues n’est grave, mais l’équipe aura besoin de « quelques jours de plus » et ne sera pas en mesure de respecter la date limite du hard fork du 29 juin annoncée précédemment. Aucun détail supplémentaire concernant les bogues n’a été fourni.

L’équipe d’IOHK est globalement satisfaite de la qualité du travail sur la mise à niveau, étant donné qu’elle semple répond à ses trois exigences : absence de problèmes critiques dans le code, résultats acceptables d’analyse comparative et d’analyse des coûts de performance, sans compter que la communauté a eu suffisamment de temps pour se préparer.

Quoi d’autre ?

Selon les forums de développement officiels de Cardano, Vasil présentera les propositions d’amélioration (CIP) suivantes : CIP-31 (entrées de référence), CIP-32 (données en ligne), CIP-33 (scripts de référence) et CIP-40 (sorties collatérales).

CIP-31 permet aux développeurs de référencer une entrée à partir d’un script stocké directement sur la chaîne, alors que CIP-33 rend les transactions plus petites et moins chères, tout en référençant des scripts préenregistrés à partir d’autres transactions. CIP-32 fait en sorte que les données elles-mêmes puissent s’attacher aux sorties au lieu des hachages, ce qui simplifiera la communication des valeurs de référence entre les utilisateurs. Enfin, CIP-40 introduit des exigences de garantie lors de la soumission de transactions qui utilisent Plutus – la plate-forme de contrat intelligente de Cardano – pour empêcher les attaques par déni de service distribué (DDoS).

Pourquoi cela est important

Le déni de service (DoS) est une sorte d’attaque qui voit des acteurs malveillants envoyer tellement de requêtes aux serveurs qu’ils sont surchargés et finissent par se déconnecter. Le DDoS est une variante de cette attaque qui est distribuée, c’est-à-dire qu’elle provient de plusieurs nœuds sur un réseau donné au lieu d’un seul. Cela est devenu vrai pour la quasi-totalité des attaques DoS puisque les capacités matérielles modernes et les pratiques de cybersécurité ont rendu les attaques DoS simples inutiles dans la grande majorité des cas.

Photo réalisée par Elpisterra, disponible sur Shutterstock