Les 10 pires actions à acheter pendant une récession

Plusieurs indicateurs signalent que les États-Unis sont au bord de la récession : voici les 10 titres à éviter pendant cette période.

Les 10 pires actions à acheter pendant une récession
2 min de lecture

Les craintes des investisseurs augmentent : l’inflation est à son plus haut niveau depuis 40 ans, les États-Unis vacillent sur la récession et le S&P 500 est officiellement entré dans un marché baissier, s’effondrant de plus de 20 % par rapport à son précédent sommet historique.

De plis, après la publication des chiffres de l’IPC de mai, basés sur les prix des contrats à terme sur crédit à court terme, la technologie FedWatch de CME prédit une probabilité de 30 % d’une hausse des taux de 75 points de base de la part du FOMC ce mois-ci, soit l’augmentation la plus importante depuis 1994.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les investisseurs, faut-il liquider vos actions ?

Un investisseur peut vendre ses actions et tenir jusqu’à ce que les signes du prochain marché haussier se manifestent, ou il peut chercher à comprendre ce qui se passe avec les actions pendant un marché baissier ou une récession et se préparer à ce qui pourrait arriver.

Lire aussi : 5 Critics Of Vladimir Putin Who Died In Dubious Ways

Une récession est bien connue comme un aspect normal du cycle économique. En termes simples, le cycle se produit lorsque l’économie passe d’une phase de boom à une récession, puis revient à la croissance. Parce qu’il affecte directement les prix des actions par rapport à la rentabilité des entreprises, c’est sans aucun doute l’impact le plus puissant sur les marchés les plus larges.

La relation entre le marché boursier et le cycle économique se reflète dans plusieurs secteurs de marché, chacun étant sensible à différentes périodes du cycle.

Lorsque l’économie est en plein essor, certains secteurs surperformeront car les investisseurs et le grand public ont plus d’argent à investir, ce qui alimente la croissance. Cependant, les valeurs industrielles, immobilières et de consommation sont à éviter pendant une récession. Voici quelques nom à titre d’exemple :

Nom Mnémo  Performance depuis le début de l’année Secteur
American Airlines Group Inc  AAL – 31,24 % consommation discrétionnaire
Lucid Group Inc LCID – 59,26 % automobile
Freeport-McMoRan Inc FCX – 11,04 % industrie 
Chevron Corporation CVX – 42,05 % énergie
Halliburton Company HAL – 55,15 % énergie
Boeing Co BA – 43,03 % consommation discrétionnaire
Baker Hughes Co BKR – 33,69 % énergie
Schlumberger NV SLB – 38,30 % énergie
American Electric Power Company Inc AEP + 1,40 % énergie
Carnival Corp CCL – 54,74 % consommation discrétionnaire