La société pharmaceutique italienne Alfasigma lance le médicament de diagnostic Lumeblue™ en prévision du World Digestive Health le 29 mai

5 min de lecture

Le WDHD 2022 est dédié à la sensibilisation à la prévention du cancer colorectal

En Europe, plus de 519 820 nouveaux cas de cancer colorectal (CCR) ont été diagnostiqués en 2020



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Le taux de détection des adénomes (TDA) est crucial dans la prévention du CCR

Les résultats de Lumeblue™ dans le cadre d’une étude de phase III ont montré une augmentation du taux absolu de TDA de 8,5 %

BOLOGNE, Italie, 28 mai 2022 /PRNewswire/ — En prévision du World Digestive Health 2022, le groupe pharmaceutique italien Alfasigma est fier d’annoncer le lancement de son nouveau médicament de diagnostic Lumeblue™ (bleu de méthylène par voie orale). Cette dernière innovation s’inscrit dans le cadre de l’engagement de l’entreprise à sensibiliser la population au cancer colorectal (CCR), qui reste la deuxième cause de décès par cancer dans le monde, grâce à un mode de vie sain et à des dépistages réguliers.

Alfasigma_Logo

Lumeblue™ est approuvé par l’EMA (Agence européenne des médicaments) pour la détection des lésions pendant la coloscopie. Lumeblue™ a participé à un symposium intitulé « Un nouvel outil en coloscopie : le bleu de méthylène par voie orale » lors de l’événement ESGE Days 2022 en tant que nouveau médicament de diagnostic pour améliorer la détection des lésions pendant la coloscopie. En Europe, le CCR est la deuxième maladie oncologique la plus courante en termes d’incidence et de mortalité, avec 519 820 nouveaux cas et 244 824 décès enregistrés en 2020.

Le symposium s’est tenu en présence d’environ 400 médecins européens issus des domaines de la coloscopie, de la gastroentérologie, de la chirurgie et de la médecine interne.

Les principales conférences ont été présentées par trois des experts les plus influents dans le domaine, Michal Kaminski, Prateek Sharma, et Alessandro Repici.

« L’amélioration du TDA, même à partir d’un seuil supérieur à 25 %, réduit le risque de cancer de l’intervalle ou de décès par cancer colorectal dans la population dépistée et les patients à risque élevé de cancer du côlon », a affirmé le professeur Michal Kaminski, responsable du département de prévention du cancer et responsable de l’unité d’endoscopie du département d’oncologie gastro-intestinale au Centre commémoratif du cancer Maria-Sklodowska-Curie et à l’Institut d’oncologie de Varsovie, en Pologne. « Les paramètres de qualité dans la coloscopie et l’importance du taux de détection des adénomes (TDA), qui, bien que montrant une forte variation parmi les endoscopistes dans la pratique clinique, sont l’une des mesures de performance clés en coloscopie pour l’identification de la maladie chez les patients à différents niveaux de risque de cancer colorectal et sont applicables à toutes les indications de coloscopie. »

La chromoendoscopie dans le dépistage et la surveillance à partir des limites actuelles et des besoins non satisfaits en coloscopie standard ont été les sujets enseignés par le professeur Prateek Sharma, responsable de la section de gastroentérologie au Kansas City Veterans Affairs Medical Centre et directeur de programme à l’École de médecine de l’Université du Kansas : « Les données de la littérature médicale montrent que la chromoendoscopie à base de colorant améliore la détection des polypes et du TDA par rapport à la coloscopie en lumière blanche HD ou à la chromoendoscopie virtuelle. Cependant, cette technique met en évidence l’augmentation du temps de retrait pour la coloscopie, tandis que l’utilisation orale du bleu de méthylène dans la préparation du côlon peut être plus prometteuse. »

En conclusion, le professeur Alessandro Repici, professeur de gastroentérologie à l’École de médecine de l’Université Humanitas, a présenté son expérience avec le bleu de méthylène par voie orale dans la coloscopie. Il a expliqué comment passer de la procédure fastidieuse appliquée avec la chromoendoscopie par pulvérisation de colorant à une nouvelle perspective d’utilisation du colorant : « L’adoption de la chromoendoscopie traditionnelle dans la coloscopie de routine rencontre plusieurs obstacles et n’est pas une procédure en temps réel en raison de problèmes pratiques pour préparer et distribuer le colorant pendant la coloscopie. » Alessandro Repici a présenté les résultats cliniques d’une étude de phase III montrant que l’utilisation de Lumeblue™ chez les patients subissant une endoscopie de dépistage et de surveillance augmente le taux absolu de TDA de 8,5 % reflétant les données qui peuvent être actuellement rapportées dans des études cliniques utilisant l’intelligence artificielle. « L’utilisation de Lumeblue™ est ciblée sur la coloscopie chez les patients FIT+, à haut risque (MII/cancer colorectal héréditaire non polypose), subissant un dépistage ou une surveillance et est totalement sans danger par rapport aux avertissements de génotoxicité du bleu de méthylène », a conclu le professeur Alessandro Repici.

Lumeblue™ est maintenant disponible en Italie, suite au lancement commercial par Alfasigma qui a eu lieu début avril et sera lancé dans les prochains mois dans d’autres pays européens.

En réalité, en février 2021, Alfasigma a conclu un accord de licence avec Cosmo Pharmaceuticals NV (SIX: COPN) dans les droits de l’UE (plus la Suisse, le Royaume-Uni, les pays de l’Espace économique européen, la Russie et le Mexique) pour Lumeblue™.

À propos d’Alfasigma

Propriété privée, Alfasigma est une multinationale pharmaceutique basée en Italie avec une présence dans plus de 90 pays par le biais de distributeurs et de filiales. L’entreprise emploie environ 3 000 personnes, dispose de capacités internes de R&D et de plusieurs usines de production. Alfasigma est connue pour sa forte concentration sur la gastro-entérologie et le vasculaire.

De plus amples informations sont disponibles sur le site https://www.alfasigma.com.