Do Kwon nie les accusations d’évasion fiscale

Le co-fondateur de Terra soutient que la fermeture d'un bureau en Corée du Sud avant le krach du projet n’est qu’une « coïncidence ».

Do Kwon nie les accusations d’évasion fiscale
3 min de lecture

Le co-fondateur de Terra (CRYPTO:LUNA), Do Kwon, a rejeté en bloc les allégations de fraude fiscale en Corée du Sud, ajoutant que la suppression d’un bureau local quelques jours avant le krach de TerraUSD (CRYPTO:UST) n’était qu’une « pure coïncidence ».

Ce qui s’est passé

La semaine dernière, les médias avaient révélé que les sociétés mères de Kwon et Terra avaient été condamnées à payer une amende de 78 millions de dollars au Service national des impôts de la Corée du Sud.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

De plus, un rapport du Bureau d’enregistrement de la Cour suprême de Corée du Sud a révélé que Kwon avait fermé le siège de Terra à Busan et à Séoul quelques jours avant que l’écosystème LUNA n’entre dans la spirale descendante qui a fait chuter les prix de la crypto.

Kwon a abordé certaines de ces allégations sur Twitter, affirmant que la société mère de Terra, Terraform Labs, a toujours été constituée à Singapour” et que le moment de la fermeture de sa filiale sud-coréenne n’était qu’une coïncidence.

Il a également déclaré que les taxes n’étaient pas un facteur majeur dans sa décision de quitter la Corée, car le pays « manque d’u d’un régime d’impôts sur les crypto-monnaies et la vie est moins chère ».

« Comprenez-vous maintenant pourquoi cela serait intéressant pour les mal-pensants ? Personnellement, j’ignore si cela est pertinent avec la situation actuelle », a-t-il tweeté.

« Le gouvernement coréen avait besoin d’argent pour compenser les dépenses encourues à cause de la Covid, a facturé des millions de manière créative aux sociétés cryptographiques, et nous avons payé notre part en totalité. Voilà tout ce qu’il y a à savoir ».

Mouvement des prix

Le LUNA s’est négocié en hausse de 63 % à 0,0002031 dollars au cours des dernières 24 heures. La pièce a plongé de 99 % plus tôt ce mois-ci, après que l’UST a perdu son ancrage au dollar américain.

Le Bitcoin (CRYPTO:BTC) et l’Éther (CRYPTO:ETH), en revanche,se négociait respectivement à 30 100 et 2 027 dollars au moment de la publication de cet article, selon les données de Benzinga Pro.

Photo reproduite avec l’aimable autorisation de Terra