Si vous aviez investi 1 000 $ dans FB en 2012…

...voici combien vous auriez en ce moment ! Une décennie après son introduction en bourse, le géant des réseaux sociaux est-il toujours une bonne affaire ?

Si vous aviez investi 1 000 $ dans FB en 2012…
3 min de lecture

Meta Platforms Inc (NASDAQ:FB) a fait ses débuts très médiatisés à Wall Street le 18 mai 2012, sous le nom de Facebook, avec une offre publique initiale de 421,234 millions d’actions au prix unitaire de 38 dollars, valorisant la société à 104,12 milliards de dollars.

Un début mitigé

Facebook a traversé une première session turbulente, gâchée par des problèmes techniques qui ont fait bouger le titre latéralement pendant environ un an.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

À partir de la mi-2013, l’action a commencé à grimper régulièrement jusqu’à la mi-2018, lorsque la société a été secouée par de multiples scandales impliquant la confidentialité des données, l’ingérence russe et les infox.

Facebook a réussi à surmonter tous ces défis, suivant une tendance haussière dès la fin 2018 jusqu’au début 2020, quand l’épidémie de Covid-19 a affecté les actions de tous les secteurs. Après avoir atteint un creux début mars 2020 avec l’ensemble du marché, le géant des réseaux sociaux a continué sa reprise jusqu’en août 2021.

Il a fait l’objet de pressions suite aux affirmations d’un dénonciateur, selon lesquelles la firme savait que sa famille d’applications, y compris la plateforme phare Facebook, était utilisée pour la diffusion de fausses informations, de discours de haine et de violence.

Le titre s’est donc effondré et la décision de la société de faire une incursion dans le métavers n’a guère contribué à remonter le moral des investisseurs. Le rapport sur les résultats du quatrième trimestre publié en février 2022 a été un choc, car la société a manqué aux attentes sur plusieurs indicateurs. Elle a imputé la situation difficile aux changements de la politique de confidentialité du système iOS d’Apple Inc (NASDAQ:AAPL), à la faiblesse macroéconomique qui a forcé les annonceurs à réduire leurs dépenses et à la concurrence de TikTok.

meta.png

Source : TradingView

Facebook, qui s’est rebaptisé Meta Platforms en octobre 2021, s’en est bien sortie avec un rapport encourageant sur les résultats du premier trimestre.

Panorama de l’évolution de Meta/FB depuis son introduction en bourse

Entre 2012 et 2021, l’entreprise a augmenté son chiffre d’affaires annuels de 5,09 milliards de dollars à 117,93 milliards de dollars. À partir d’un bénéfice par action GAAP de seulement 1 cent, le résultat net de la société s’est amélioré à 13,77 dollars par action.

Le nombre d’utilisateurs actifs mensuels est passé de 1,06 milliard fin 2012 à 2,91 milliards fin 2021, alors que les utilisateurs actifs quotidiens ont grimpé de 618 millions à 1,93 milliard.

Le rendement de FB face aux autres Big Tech

Un investissement de 1 000 dollars dans Facebook au prix d’introduction en bourse de 38 dollars aurait rapporté 26,32 actions, qui vaudraient environ 5 333 dollars, selon le cours de clôture de mardi. Cela se traduit par un rendement de 433 % pendant la dernière décennie. À titre d’exemple, l’indice S&P 500 a affiché un rendement de 213 % au cours de la même période.

Voici le rendement de Meta/FB face aux autres colosses américains de la technologie* :

Apple Inc (NASDAQ:AAPL) : + 821 %
Microsoft Corporation (NASDAQ:MSFT) : + 997 %
Alphabet Inc (NASDAQ:GOOGL) (NASDAQ:GOOG) : +647 %
Amazon.com Inc. (NASDAQ:AMZN) : + 957 %

* Le calcul a été réalisé utilisant le cours de clôture des différentes sociétés au 17 mai 2012.

Mercredi, l’action Meta a chuté de 5,12 % à 192,24 dollars, selon les données de Benzinga Pro.

Photo réalisée utilisant une image de Anthony Quintano, disponible sur Flickr