La Corée du Sud demande une enquête sur Terra

L’unité « Yeouido Grim Reaper », en chargé de la mission, reprend du service après avoir été dissoute il y a deux ans.

La Corée du Sud demande une enquête sur Terra
2 min de lecture

Une unité spécialisée dans les crimes financiers a été chargée d’enquêter sur l’effondrement de la stablecoin de Terra (CRYPTO: LUNA), TerraUSD (CRYPTO:UST).

Ce qui s’est passé

La précision et l’approche clinique de l’unité lui ont valu le surnom de « Yeouido Grim Reaper ». Elle reprend du service pour enquêter sur Terra après avoir été dissoute il y a deux ans, rapporte le média local SBS.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Le groupe compte de 48 membres, dont 7 procureurs et d’autres cadres relevant de la Commission coréenne des services financiers (FSC) et au Service de surveillance financière (FSS).

Ils examineront les événements entourant le krach de Terra et l’étendue des dommages pour les investisseurs.

La capitalisation boursière de Terra est passée de 41 milliards de dollars à moins de 950 millions de dollars en une semaine. Les rapports estiment qu’au moins 280 000 investisseurs coréens ont été touchés par l’effondrement soudain du projet.

Selon SBS, les détenteurs des deux pièces mènent une action collective contre Do Kwon et préparent un recours exigeant la saisie des actifs et des biens du co-fondateur de Terra.

Article suivant : Do Kwon condamné pour évasion fiscale en Corée du Sud

Mouvement des prix

Le prix du Bitcoin (CRYPTO:BTC) est tombé à un creux de 26 350 dollars la semaine dernière après l’effondrement du stablecoin de Terra. Entre-temps, la deuxième crypto par capitalisation boursière, Ethereum (CRYPTO:ETH), a également chuté à 1 707 dollars.