L’ICANN fait état d’une tendance à la baisse globale des abus de DNS

4 min de lecture

La société responsable de la coordination du système des noms de domaine (DNS) publie un rapport basé sur quatre ans de données 

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

LOS ANGELES, le 17 mai 2022 /PRNewswire/ — Dans un rapport récemment publié, la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) a indiqué que la quantité globale d’abus de DNS a diminué « en termes absolus et en taux normalisés » au cours des quatre dernières années, soit d’octobre 2017 à janvier 2022. À l’échelle mondiale, en janvier 2022, moins d’un pour cent des noms de domaine ont été signalés comme représentant des menaces potentielles pour les utilisateurs.

ICANN logo

Le bureau du directeur de la technologie de l’ICANN est compétent en la matière et a développé des projets spéciaux tels que le système de signalement et de collecte d’information sur des menaces à la sécurité des noms de domaine (DNSTICR) et le système de signalement des cas d’utilisation malveillante des noms de domaine (DAAR), destinés à surveiller et à signaler des domaines pouvant représenter des menaces à la sécurité. Le système DAAR produit des rapports mensuels qui mettent en évidence, au moyen de graphiques et de statistiques agrégées, les concentrations de noms de domaine présentant une menace pour la sécurité.

Le président-directeur général de l’ICANN, Göran Marby, a déclaré à propos de la récente publication du rapport : « Une partie de notre responsabilité en tant qu’opérateur technique impartial de l’Internet consiste à partager activement des faits et des données afin que les décideurs puissent prendre des décisions politiques en connaissance de cause. Ces efforts s’inscrivent dans le cadre de notre engagement à garantir la sécurité, la stabilité et la résilience de l’Internet ». Il a également ajouté : « Ce rapport est le seul de ce type à mesurer des données sur une période de quatre ans. La plupart des rapports retracent les niveaux d’abus de DNS sur plusieurs mois. Toutefois, malgré la tendance à la baisse décrite dans le rapport, il reste encore beaucoup à faire. Les menaces contre les internautes sont réelles et évoluent rapidement ».

L’ICANN regroupe les abus de DNS en cinq grandes catégories d’activités malveillantes : les réseaux zombies, les logiciels malveillants, le dévoiement, l’hameçonnage et le spam (car il est utilisé pour propager d’autres menaces pour la sécurité du DNS). En vertu de ses statuts et de sa mission, l’ICANN ne peut pas réglementer le contenu des sites Web.

Ce rapport est le dernier résultat en date des vastes efforts déployés par l’ICANN pour évaluer, surveiller et atténuer les menaces pesant sur la sécurité du DNS. Par exemple, l’équipe de l’ICANN chargée de la conformité contractuelle veille au respect des obligations contractuelles établies dans les politiques et les contrats de l’ICANN. Elle publie des avis de manquement, de suspension, de résiliation et de non-renouvellement en rapport avec les obligations des bureaux d’enregistrement en matière d’abus de DNS. L’équipe mène également des audits réguliers auprès des bureaux d’enregistrement (les entités qui offrent des services d’enregistrement de noms de domaine) et auprès des opérateurs de registres (les entités qui gèrent les enregistrements dans leurs domaines de premier niveau), afin de vérifier qu’ils se conforment à leurs obligations contractuelles en matière d’abus de DNS.

Pour en savoir plus sur l’abus de DNS et les initiatives de l’ICANN pour comprendre et atténuer les risques d’abus, n´hésitez pas à consulter la page web du programme sur icann.org.

À propos de l’ICANN
La mission de l’ICANN consiste à garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur ou autre dispositif : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s’identifier entre eux. L’ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l’échelle mondiale. L’ICANN a été fondée en 1998 en tant qu’organisation à but non lucratif, reconnue d’utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier.