Le fondateur de Terra demande la protection de la police

Do Kwon a disparu des réseaux sociaux et serait menacé par des investisseurs, alors que le LUNA continue son inexorable chute.

Le fondateur de Terra demande la protection de la police
1 min de lecture

Le créateur de Terra (CRYPTO:LUNA) aurait demandé la protection de la police sud-coréenne.

Ce qui s’est passé

Selon le média coréen Money Today, la femme de Do Kwon aurait demandé des services de protection d’urgence, une personne inconnue ayant visité sa maison.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

L’intrus aurait frappé et sonné à la porte, demandant à la dame si son mari était à la maison, avant de s’enfuir.

De nombreux investisseurs en LUNA ont perdu des sommes importantes au cours de la semaine dernière après l’effondrement de l’écosystème Terra. Au moment de la rédaction de cet article, le LUNA avait touché un creux de 0,000042 dollar, soit – 99,99 % au cours des dernières 24 heures.

La police enquête sur la personne soupçonnée d’avoir pénétré par effraction dans la résidence du fondateur de Terra. À présent, on ignore encore si l’intrus était un investisseur de Terra ou de TerraUSD.

« Nous examinerons les mesures supplémentaires nécessaires dans le cadre de l’enquête », a déclaré un officier de la police coréenne.

Photo : Do Kwon. Capture d’écran d’une vidéo postée sur le site de Terra