De nouvelles initiatives majeures seront lancées lors de la toute première Assemblée mondiale de l’hydrogène vert

5 min de lecture

BARCELONE, Espagne, 11 mai 2022 /PRNewswire/ — La Green Hydrogen Organisation est ravie d’annoncer la toute première assemblée et exposition mondiale de l’hydrogène vert, qui se tiendra à Barcelone les 17 et 18 mai 2022. Des cartes de presse sont disponibles pour l’assemblée, où des annonces majeures seront faites et des accords importants conclus pour faire avancer la sécurité énergétique verte en Europe et au-delà.  

L’assemblée, co-organisée par le gouvernement espagnol, intervient à un moment critique de l’histoire. La sécurité énergétique est plus importante que jamais, et le récent rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a confirmé que le monde doit agir rapidement pour éviter les catastrophes climatiques.  



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

De nouvelles initiatives révolutionnaires seront lancées lors de l’assemblée, y compris l’annonce de la campagne « 100 d’ici à 2030 », la norme sur l’hydrogène vert, le guide des « contrats d’hydrogène vert pour les personnes et la planète », l’Alliance pour l’hydrogène vert en Afrique et l’appel à l’action de la COP27. Les détails de ces nouveaux programmes ambitieux seront annoncés lors de l’assemblée.

L’Assemblée mondiale de l’hydrogène vert est co-organisée par la vice-première ministre et ministre de la transition écologique espagnole, Teresa Ribera, et le président de la Green Hydrogen Organisation et ancien premier ministre australien, Malcolm Turnbull. 

Parmi les intervenants gouvernementaux figurent la vice-première ministre espagnole Teresa Ribera, le ministre de l’Énergie et des Minéraux d’Oman, M. Mohammed Hamad Al Rumhy, le ministre argentin du Développement productif, M. Matias Kulfas, le ministre sud-africain de la Présidence, M. Mondli Gungubele, le ministre colombien des Mines et de l’Énergie Diego Mesa Puyo, le ministre marocain de l’Investissement Machine Jazouli, le ministre indonésien de l’Énergie et des Ressources Minérales Arifin Tasrif, et des allocutions vidéo du président colombien Ivan Duque, de l’envoyé spécial du président américain pour le climat John Kerry et de l’envoyé spécial chinois pour le changement climatique Xie Zhenhua. 

Parmi les intervenants du secteur, citons Andy Marsh, PDG de Plug Power, Arturo Gonzalo Aizpiri, PDG de Enagás, Martina Merz, PDG de thyssenkrup, José Manuel Entrecanales, Président-directeur général d’Acciona, Henrik Henriksson, PDG de H2 Green Steel, Yun Choi, PDG de Korea Zinc, Paddy Padmanathan, PDG d’ACWA Power, Andrew Forrest, Président fondateur de Fortescue Future Industries, ainsi que des allocutions vidéo de Francesco Starace, PDG d’Enel, et de Lei Zhang, PDG d’Envision Group.

Parmi les intervenants des organisations internationales figurent le directeur général de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), Franceso La Camera, le président de la Commission sur les transitions énergétiques, Lord Adair Turner, et le responsable des énergies renouvelables de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Paolo Frankl.

Les horreurs de la crise ukrainienne ont placé la sécurité énergétique au premier rang des préoccupations mondiales. Les menaces de coupure de l’approvisionnement en gaz et les projets de l’UE visant à mettre fin aux importations de pétrole en provenance de Russie montrent le problème inhérent à la dépendance à l’égard de l’industrie des combustibles fossiles, et le moment est venu pour le monde d’opérer un virage énergétique majeur vers les énergies vertes. La dépendance à l’égard des combustibles fossiles produits dans certaines parties du monde seulement est une mauvaise stratégie énergétique, et nous disposons déjà de la technologie nécessaire pour nous en affranchir. L’annonce par le G7 de l’engagement des dirigeants mondiaux à éliminer progressivement la dépendance à l’égard du pétrole et du gaz russes montre l’urgence de notre besoin d’énergie verte.

Le rapport désastreux du GIEC montre à quel point il est urgent de passer à l’énergie verte. Selon ce rapport, c’est « maintenant ou jamais » pour le changement climatique.  

L’hydrogène vert est la solution dont le monde a besoin, tant pour la sécurité énergétique que pour le passage à des énergies plus propres et plus vertes afin de sauver notre monde et notre environnement. 

L’assemblée réunit les bonnes personnes au bon moment et plusieurs initiatives vont être lancées pour faire passer l’hydrogène vert au niveau supérieur, notamment la nouvelle norme sur l’hydrogène vert.

Il est probable que le plan d’action REPowerEU de la Commission européenne et l’acte délégué controversé sur l’additionnalité seront tous deux adoptés le 18 mai pendant l’assemblée, ce qui constituera une toile de fond cruciale pour l’événement.

L’Assemblée et l’exposition mondiales sur l’hydrogène vert offrent une occasion importante et sans précédent de discuter de ces questions en détail et de fournir un leadership international pour relever le double défi du changement climatique et de la sécurité énergétique.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS

Contact pour les médias : Joe Williams, GH2 Directeur de la stratégie et des communications, joe.williams@gh2.org / +447775751170 

Des cartes de presse sont disponibles. Des interviews peuvent être organisées avec des intervenants gouvernementaux, des leaders du secteur et de grandes organisations internationales. Une salle de conférence de presse sera disponible sur place. L’Assemblée mondiale sur l’hydrogène vert est un événement qui se déroule en présentiel. Toutefois, certaines séances seront diffusées en direct. Pour en savoir plus, consultez le site Web suivant : https://globalassembly.gh2.org/register