3 titres qui vont l’emporter en 2022

Face à l’incertitude des marchés, trois analystes de Goldman Sachs proposent trois actions susceptibles de grimper de 70 % ou plus en 2022.

3 titres qui vont l’emporter en 2022
4 min de lecture

Les marchés entrent dans une période incertaine, car le S&P 500 a récemment fait l’objet de sa 39e correction depuis le début des années 1950, due aux craintes soulevées par la propagation d’omicron, ainsi que par une hausse des taux de la Fed anticipée, dans le but de freiner l’inflation vertigineuse de ses derniers temps. Cette conjonction a fait monter les inquiétudes concernant la possibilité d’un marché baissier en 2022.

Cependant, le stratège en chef des actions mondiales de Goldman Sachs, Peter Oppenheimer, estime qu’il est temps d’acheter. « Nous pensons que toute nouvelle faiblesse significative au niveau de l’indice est à considérer comme une opportunité d’achat, et cela malgré une hausse modérée tout au long de l’année ».



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les analystes de Goldman ont jeté leur dévolu sur trois titres qui, d’après eux, bondiront de 70 % ou plus en 2022.

Arvinas inc. (NASDAQ :ARVN) : ce laboratoire biopharmaceutique au stade clinique se consacre à l’amélioration de la vie des patients souffrant de maladies débilitantes et potentiellement mortelles grâce à la découverte, au développement et à la commercialisation de thérapies qui dégradent les protéines pathogènes.

Elle est dans le viseur de Madhu Kumar, qui a déclaré : « Nous avons été impressionnés par les premiers résultats de l’étude intermédiaire de phase 1/2 de l’ARV-110 dans le mCRPC et encouragés par la possibilité que l’ARV-110 libère de la valeur dans le paysage thérapeutique du mCRPC et valide la plateforme PROTAC d’Arvinas dans l’attente de données cliniques supplémentaires ».

L’analyste attribue la notation « acheter » à l’action ARVN, alors que son objectif de cours de 157 dollars laisse entendre la possibilité d’une flambée de 138 % d’ici la fin de l’année.

VTEX (NYSE:VTEX) : elle combine efficacement le commerce, le marché et la gestion des commandes afin de débloquer de nouvelles sources de revenus. Son site Web offre aux entreprises la possibilité de créer ou de migrer leur boutique en ligne, d’intégrer les commandes de tous les canaux ou d’élargir leur gamme de produits en ajoutant des vendeurs tiers.

Bien que la société enregistre des pertes nettes depuis son introduction en bourse, Diego Aragao estime qu’il est le bon moment pour faire le plein de ses participations, car : « Nous voyons une opportunité de risque-récompense plus asymétrique. La liquidation de ces derniers mois est injustifiée, mais elle crée une belle opportunité pour les investisseurs qui souhaitent parier sur cet acteur clé du commerce en ligne en Amérique latine, qui se caractérise par un chiffre d’affaire en croissance rapide, une exposition aux devises les plus fortes et des perspectives d’expansion géographique attrayantes ».

L’analyste attribue la notation « acheter » à l’action VTEX, alors que son objectif de cours de 16 dollars indique la possibilité d’une hausse de 138 % d’ici la fin de l’année.

Bath & Body Works (NYSE:BBWI) : ce spécialiste de la beauté féminine a lancé l’année dernière un programme de fidélité, offrant aux clients des points pour chaque dollar dépensé. Les points accumulés peuvent être échangés contre des articles en magasin. Les récompenses sont déjà disponibles sur certains marchés et seront bientôt étendues à l’ensemble de la chaîne.

Cela était un point clé pour Kate McShane, qui a écrit : « Nous pensons qu’il existe un potentiel de croissance face au consensus actuel, considérant la mise en place du programme de fidélité de l’entreprise sur l’ensemble de la chaîne d’ici la mi-2022.. Nous mettons l’accent sur l’opportunité à long terme offerte par l’expansion des catégories, y compris les soins capillaires et pour la peau, qui restent pourtant sous-estimées par les investisseurs, car leur impact sur les bénéfices ne serait pas appréciable avant 2024, voir plus tard.

L’analyste a accordé la notation « acheter » à l’action BBWI, accompagnée d’un objectif de cours de 93 dollars, ce qui implique une hausse de 70 % en 2022.