SIGA se lance au Luxembourg pour soutenir la cybersécurité des infrastructures stratégiques et des hubs industriels en Europe

5 min de lecture

BEER-SHEVA, Israël, 28 janvier 2022 /PRNewswire/ — SIGA annonce l’ouverture de son siège européen au Luxembourg dans le but de faire évoluer rapidement ses propres services de cyberdéfense des infrastructures nationales et des installations industrielles à travers l’Europe. SIGA s’appuiera sur son nouveau bureau luxembourgeois pour élargir sa base de clients et ses réseaux de distribution avec des partenaires pour l’automatisation industrielle et la cybersécurité OT.

La semaine dernière, SIGA a participé à la table ronde organisée par House of DeepTech, avec les représentants du ministère de l’Économie du Luxembourg et des responsables de la sécurité de l’information en Europe, pour échanger leurs points de vue sur les bonnes pratiques et les leçons apprises au niveau international.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

« Aller au-delà de la couche de sécurité réseau pour atteindre le niveau zéro est essentiel pour une gouvernance efficace du cyberrisque dans nos hubs industriels et nos infrastructures stratégiques. Nous souhaitons à SIGA la bienvenue au Luxembourg et nous espérons que cela accélérera l’impact de l’entreprise dans l’Union européenne. »

Francois Thill, ministre de l’Économie, directeur Cybersécurité et Numérique

Le marché mondial de la cybersécurité, évalué à 183,34 milliards de dollars américains en 2020, affiche un taux de croissance annuel composé de 11,6 % de 2021 à 2030. Les analystes prévoient qu’il atteindra 539,78 milliards de dollars américains d’ici 2030 (Research and Markets, 6 octobre 2021). C’est tout naturellement que SIGA a choisi le Luxembourg pour son siège européen, car le pays a récemment été élu deuxième économie la plus inclusive au monde et deuxième meilleur pays pour l’accès aux marchés et aux infrastructures.

L’accélération du rythme des cyberattaques contre les infrastructures fait peser sur l’industrie et le public des risques accrus en matière de sécurité publique et d’économie et oblige les responsables de la sécurité informatique (CISO) à anticiper tout risque tiers. Les accidents peuvent être aussi catastrophiques que les attaques, comme l’a si bien démontré la tragédie qui a eu lieu à Tchernobyl. La haute efficacité de la détection des attaques et des incidents naissants au niveau zéro ajoute une valeur unique à la pile de gouvernance des cyberrisques.

Comme pour tout système connecté à Internet, les CISO doivent sécuriser leurs systèmes de contrôle industriels correctement. Pourtant, les processus physiques industriels sont souvent négligés dans cette mission parce qu’ils sont liés aux systèmes stratégiques existants et dépendent fortement de l’infrastructure des capteurs/actionneurs de bas niveau.

La mission de SIGA en Europe est d’étendre son empreinte pour sécuriser l’intégrité des processus OT critiques en fournissant une surveillance optimisée par l’intelligence artificielle et une connaissance approfondie de la situation opérationnelle. La solution unique de SIGA, basée sur l’apprentissage automatique, est conçue pour surveiller le niveau le plus fiable des données du processus dans tout environnement opérationnel (la couche physique) et détecter les anomalies indiquant des cyberattaques ou des défauts opérationnels.

Grâce à la solution de détection des défaillances naissantes de SIGA, SigaGuard, la mission de l’entreprise est de garantir l’intégrité des processus physiques OT stratégiques en fournissant une surveillance optimisée par l’intelligence artificielle et en offrant une perception opérationnelle approfondie pour un fonctionnement sûr, sécurisé, productif et continu. La technologie de SIGA intègre un système complet de détection des anomalies de processus qui surveille les actifs stratégiques en utilisant l’analyse prédictive basée sur les signaux électriques des circuits intégrés de niveau 0 et l’intelligence artificielle. Il s’agit d’une solution autonome et intelligente « hors bande » qui ne peut être ni piratée ni manipulée.

« SIGA a choisi le Luxembourg comme passerelle stratégique pour l’Union européenne. Avec le soutien de nos partenaires de House of DeepTech et du ministère, nous pouvons accélérer notre développement R&D, nos investissements et notre ampleur commerciale. »

— Amir Samilioff, PDG de SIGA OT Solutions.

Parmi les investisseurs de SIGA figurent PureTerra Ventures, un fonds néerlandais spécialisé dans les investissements dans le domaine de l’eau et des infrastructures, AWZ Ventures, SIBF, Moore Strategic Ventures et un fabricant allemand de systèmes électriques et de contrôle, Phoenix Contact.

En collaboration avec ses partenaires mondiaux en matière d’automatisation industrielle, SIGA s’appuiera sur son empreinte mondiale de clients dans les secteurs de l’énergie, du pétrole et du gaz, des services d’eau, des centres de données et de l’industrie lourde et manufacturière.

À propos de SIGA OT Solutions

SIGA OT Solutions est une société israélienne spécialisée dans la cybersécurité OT qui fournit des services de protection pour la cybersécurité des infrastructures stratégiques et des actifs industriels. La technologie de SIGA intègre un système complet de détection des anomalies de processus qui surveille les actifs stratégiques en utilisant l’analyse prédictive basée sur les signaux électriques des circuits intégrés de niveau 0. https://www.sigasec.com

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=d80215KSnlE