Les principales cryptos manquent d’éclat le 28 janvier 2022

Le Bitcoin, l’Ethereum et le Dogecoin naviguent en eaux troubles. La pièce maîtresse de la crypto-sphère se dirige-t-elle vers un nouveau creux ?

Les principales cryptos manquent d’éclat le 28 janvier 2022
3 min de lecture

Les principales crypto-monnaies se sont échangées presque à plat jeudi soir et la capitalisation boursière mondiale de la cryptographie a glissé de de 0,2 % à 1 750 milliards de dollars.

Ce qui s’est passé

Le prix du Bitcoin (CRYPTO:BTC) a progressé de 0,5 % à 37 196,36 dollars, soit – 8,9 % en une semaine.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Le cours de l’Ethereum (CRYPTO:ETH) a baissé de 2,3 % à 2,417,72 dollars, enregistrant une chute de 19,9 % sur une période de sept jours.

Le Dogecoin (CRYPTO:DOGE) est tombé de 1,9 % à 0,14 dollar, perdant 9,2 % de sa valeur sur une base hebdomadaire, tandis que son rival, le Shiba Inu (CRYPTO:SHIB), a gagné 0,1 %, atteignant 0,00002 dollar, mais s’effondrant de 20,2 % depuis vendredi dernier.

Selon les données de CoinGecko, les trois meilleurs gagnants cryptos à 24 heures sont The Sandbox (CRYPTO:SAND), le FTX Token (CRYPTO:FTT) et le BNB (CRYPTO:BNB), qui ont bondi respectivement de 9,2 % à 3,46 dollars, de 4,9 % à 38,41 dollars et de 4,2 % à 391,61 dollars.

Pourquoi cela est important

Mercredi 26 janvier, le journaliste Colin Wu avait partagé sur Twitter les données de Deribit, selon lesquelles 55 292,3 options BTC, estimées à plus de 2 milliards de dollars et dont 36 677,6 sont des options d’achat, expireraient aujourd’hui. La douleur maximale s’élève à 42 000 dollars.

Le terme « douleur maximale » découle d’une théorie selon laquelle la plupart des traders qui achètent et détiennent des contrats d’options jusqu’à l’expiration perdront de l’argent.

Les investissements en BTC ont plongé après la fin de la réunion du Comité fédéral du marché ouvert (FOMC), a remarqué Delphi Digital..

Financement horaire des contrats d’échange, ou « swaps », perpétuels BTC – Avec l’aimable autorisation de Delphi Digital

«Dans l’ensemble, le marché semble s’attendre à ce que le Bitcoin touche un nouveau creux après avoir récemment testé le niveau des 34 000 dollars », a déclaré la société de recherche indépendante dans une note.

« La Fed s’est trompée sur l’inflation et la ruée vers des hausses de taux d’intérêt cette année fait chuter les actifs les plus performants pendant la pandémie », ajoute Edward Moya, analyste principal du marché chez OANDA.

« La réponse agressive de la Fed à l’inflation ne s’atténuera qu’une fois que les conditions financières seront menacées, et ce scénario est encore bien loin.  Les marchés cryptographiques vont naviguer en eaux troubles pendant les deux prochains mois, mais les fondamentaux soutiennent toujours la croissance des cryptos les plus performantes ».

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré hier que son pays peut compter sur des avantages concurrentiels dans le minage de Bitcoin, alors que les rumeurs autour de l’adoption du Bitcoin de la part de certains États-nations alimente l’optimisme. Zhu Su, co-fondateur du fonds spéculatif basé à Singapour Three Arrows Capital, a avancé ses prévisions.

Mercredi, Yassine Elmandjra, analyste d’Ark Invest – la société dirigée par Cathie Wood – , avait déclaré que le prix unitaire du BTC pourrait dépasser 1 million de dollars d’ici 2030. Entre-temps, l’expert s’attend à ce que la pièce maîtresse de la crypto-sphère représente 1 % des réserves totales de Trésorerie des États-nations,

soit une thésaurisation de 3 800 milliards de dollars sur une capitalisation boursière de 28 500 milliards en 2030. De même, en termes de valeur unitaire, cela se traduirait en 181 000 dollars sur un coût de 1,36 million de dollars par BTC.

Article suivant : La brûlure d’Ethereum touche un record en janvier 2022