Exclusivité CGTN : Un employé chinois travaillant actuellement à Tonga a décrit la situation

3 min de lecture

BEIJING, 21 janvier 2022 /PRNewswire/ — Un employé chinois travaillant actuellement à Tonga a décrit l’éruption volcanique rare et son statut actuel dans une interview exclusive avec CGTN par téléphone satellite mercredi, disant que lui et ses collègues comptent sur l’eau en bouteille achetée dans les supermarchés pour survivre.

« Je pense que tous les citoyens sont en sécurité », a déclaré à la CGTN Zhao Yongming, un employé de la China Civil Engineering Construction Corporation à Tonga. « Mais nous ne sommes pas sûrs que l’eau soit contaminée par les cendres qui tombent ou pas ».



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Il a déclaré que la chose la plus urgente à faire maintenant est de rétablir les services cellulaires et Internet.

Rappel de l’éruption

Zhao a décrit ce qu’il a vécu après l’éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha’apai, que certains ont qualifié d’événement unique en son genre.

« L’éruption s’est produite vers 17 heures », a-t-il déclaré. « Une demi-heure plus tard, j’ai vu la chute de cendres autour de moi ».

« [Les cendres] ont également recouvert le ciel. Tout le ciel est assez sombre », a-t-il dit.

Selon la description de Zhao, la chute de cendres a bloqué la circulation et endommagé les cultures.

Il a dit qu’il avait également vu des cendres « accrochées aux arbres ».

Les gens « s’inquiètent » de ce qui va se passer maintenant

Zhao a déclaré à CGTN que la population locale est « très inquiète » de ce qui va se passer à la suite de l’éruption.

« La plupart des endroits sont en restriction », a-t-il dit à CGTN. « Et la communication est toujours fermée, donc nous ne sommes pas en mesure d’atteindre les autres ».

Le gouvernement local « fait ce qu’il peut » pour fournir des secours, a-t-il dit. « Ils ont alloué quelques machines pour dégager la route ».

M. Zhao a indiqué que certains de ses collègues et des habitants tentaient également de dégager la route.

La 3G est en route

L’ambassade de Chine à Tonga a aidé Zhao et ses collègues à contacter le siège de son entreprise en Chine.

« Nous avons travaillé avec l’ambassade pour obtenir les dernières informations », a-t-il déclaré. « Maintenant, nous pouvons contacter nos collègues en Chine grâce à notre propre téléphone satellite ».

Outre les communications par satellite, le réseau cellulaire est également en cours de rétablissement.

Anthony Seuseu, PDG de l’opérateur de télécommunications Digicel, a déclaré à CGTN que l’opérateur téléphonique pourrait rétablir la 3G sur l’île dans les 24 à 48 heures.

« Lors des premiers vols arrivés à Tonga en provenance de Nouvelle-Zélande et d’Australie, nous avons travaillé avec le gouvernement pour qu’il installe certains de nos équipements, des équipements satellites, qui nous permettront d’augmenter la capacité », a-t-il déclaré. « Donc, dans les prochaines 24 à 48 heures, nous allons installer le nouvel équipement satellite ».

« Nous serons alors en mesure de fournir aux clients une messagerie électronique, une navigation sur Internet, ce que l’industrie appelle la 3G, pas encore tout à fait la 4G, mais la 3G. »

La Chine a également fourni des fournitures aux Tonga mercredi, notamment de l’eau potable et de la nourriture.

La Société de la Croix-Rouge de Chine a également fait don d’un total de $100 000 d’aide d’urgence en espèces au pays, a confirmé Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse régulière jeudi.

https://news.cgtn.com/news/2022-01-21/Exclusive-Chinese-employee-in-Tonga-relies-on-bottled-water-to-live-16Z4GibX4EE/index.html

Vidéo – https://www.youtube.com/watch?v=dImAkLWWDg8