LIVISTO lance une plateforme de soins personnels nommée HappyVetProject pour les vétérinaires

3 min de lecture

BARCELONE, Espagne, 19 janvier 2022 /PRNewswire/ — Conscient de la nécessité pour les professionnels vétérinaires de pouvoir autogérer leur santé mentale, le projet HappyVetProject a pour objectif de fournir une plateforme pour les praticiens sur le site Web www.happyvetproject.org (@happyvetproject). Il s’agit d’une plateforme numérique avec une variété de contenus où les vétérinaires trouveront des formules personnalisées pour prendre soin de leur personne afin de contrer le stress engendré par leur profession. Ces formules sont divisées en trois catégories : équilibre physique, santé émotionnelle et bonne alimentation.

Veterinary medicine is one of the professions with the highest mental health threats

HappyVetProject est une initiative de LIVISTO (#AlongWithYou). LIVISTO est une société pharmaceutique internationale spécialisée dans les produits de santé animale.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

La médecine vétérinaire est l’une des professions les plus exposées aux problèmes de santé mentale. Des problèmes tels que l’anxiété, la démotivation, l’épuisement professionnel, la fatigue compassionnelle, le décrochage de la profession, la dépression et même le suicide sont des exemples de troubles de santé mentale fréquents dans ce secteur. Le signal d’alarme est venu d’Amérique du Nord et du Royaume-Uni il y a plusieurs années, des pays où ces professionnels bénéficient d’un bon soutien social, mais où les chiffres sont alarmants en termes de santé mentale et de bonheur général.

Selon une étude de l’American Veterinary Medical Association (AVMA), menée sur 12 000 vétérinaires aux États-Unis de 1979 à 2015, les vétérinaires sont 3,5 fois plus susceptibles de se suicider que la population générale. Les professionnels qui se consacrent aux animaux de compagnie présentent un risque accru.

Travailler dans le domaine de la santé et du bien-être des animaux est un rêve d’enfant devenu réalité pour la plupart des vétérinaires. Pourtant, aussi gratifiante qu’elle puisse paraître, la routine quotidienne d’un vétérinaire peut devenir un défi physique, émotionnel et mental difficile à supporter.

Un secteur clé pour la santé publique

Les programmes de médecine préventive vétérinaire sont essentiels pour éviter les zoonoses, c’est-à-dire les maladies pouvant être transmises de l’animal à l’homme, comme la rage, les parasites intestinaux, la tuberculose et toutes sortes de maladies virales émergentes d’origine animale. Ce groupe de professionnels est donc un élément essentiel du concept de santé publique #OneHealth (« une seule santé »), qui reconnaît l’interdépendance entre les politiques de santé humaine, de santé animale et de protection de l’environnement et établit la nécessité d’une collaboration entre les trois domaines.

HappyVetProject estime que la reconnaissance sociale du travail des vétérinaires est insuffisante. À cela s’ajoutent de très longues journées de travail, la frustration causée par les conventions collectives et les fourchettes de salaires qui ne correspondent pas aux formations et qualifications ardues. Le projet HappyVetProject, soutenu par LIVISTO, vise à soutenir les employés de ce secteur.

Photo : https://mma.prnewswire.com/media/1728594/LIVISTO_Pic1.jpg
Logo : https://mma.prnewswire.com/media/1728595/LIVISTO_Logo.jpg

Veterinary medicine is one of the professions with the highest mental health threats