Chevrolet Silverado : la renaissance de GM passe par l’électrique

Le nouveau pick-up électrique du constructeur automobile de Détroit sera finalement dévoilé aujourd’hui, mais sa mise en production ne commencera qu’en 2023.

Chevrolet Silverado : la renaissance de GM passe par l’électrique
3 min de lecture

L’heure de la présentation officielle du nouveau pick-up électrique Chevrolet Silverado de General Motors Co (NYSE:GM) s’approche et sa mise en vente, fixée début 2023, devrait être un moment crucial pour le constructeur automobile historique qui cherche à égaler l’offre de son rival, Ford Motor Co (NYSE:F), suggère Wedbush Securities.

L’analyste

L’analyste de Wedbush Daniel Ives a gardé un objectif de cours à 12 mois de 85 dollars par action, accompagné d’une notation de « surperformance », ajoutant que – dans un scénario haussier – le prix du titre pourrait même atteindre 100 dollars d’ici 12-18 mois.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Ce qui s’est passé

La PDG de GM, Mary Barra, est censée dévoiler le nouveau Chevrolet Silverado tout électrique et ses prix à midi, pendant le Consumer Electronics Show (CES), qui se tiendra aujourd’hui à Las Vegas.

Cette révélation clé intervient un jour après que Ford a annoncé son intention de presque doubler la production de son F-150 Lightning.

L’on peut s’attendre à une forte concurrence entre les premiers pick-ups électriques pleine grandeur des deux constructeurs automobiles historiques.

La thèse

Ives pense que le lancement du nouveau Silverado pourrait « inaugurer le début d’une vaste gamme de véhicules électriques » signés GM, volant ainsi la vedette à Ford, éternel rival de la maison de Détroit, qui désormais accélère les plans de production de son propre pick-up électrique.

En effet, le constructeur de Dearborn a déclaré mardi avoir ouvert la banque de commandes pour près de 200 000 détenteurs de précommandes du F-150 Lightning, prévoyant de doubler la production du pick-up jusqu’à 150 000 unité par an d’ici 2023.

« Demain sera le premier jour d’une nouvelle renaissance pour GM ; l’année 2022 marquera une étape cruciale vers l’avenir, alors que le futurde la mobilité se teint de vert », a écrit hier Ives, soulignant que le changement de cap du constructeur historique commence lentement à être reconnu à Wall Street.

« Compte tenu de la valorisation de plus de mille milliards de dollars de Tesla et l’appétit croissant des investisseurs pour les véhicules électriques, les capacités d’intégration verticale de GM et le détournement de sa vaste clientèle vers la mobilité verte au cours des prochaines années représentent une opportunité de transformation à ne pas manquer ».

Selon Wedbush, GM pourrait convertir 20 % de son portefeuille client en détenteurs de véhicules électriques.

Ives conclut sa note affirmant que le développement de la technologie de batterie de GM sous la plateforme Ultium pourrait aider le constructeur automobile de Détroit à ronger des parts de marché au détriment des « purs et durs des VE », bien que Tesla continuera « à serrer sont gant de fer » sur les reines du marché de l’électrique.

Mouvement des prix

Mardi, le cours de l’action GM a bondi de 7,5 % à 65,7 dollars, alors que celui de Ford a grimpé de 12 %, atteignant 24,30 dollars.