L’action Nike bondit après la publication des résultats au T2

Voici ce que en disent les analystes sur la performance de marché très positive de l’équipementier sportif américain.

L’action Nike bondit après la publication des résultats au T2
4 min de lecture

L’action Nike Inc (NYSE:NKE) s’est redressée mardi après la publication d’un rapport des résultats supérieur aux attentes au deuxième trimestre ; la société a également déclaré que les ventes de baskets en Amérique du Nord étaient en plein essor.

Le célèbre équipementier sportif affiche un BPA ajusté de 0,83 dollar au troisième trimestre sur un chiffre d’affaires de 11,36 milliards de dollars, dépassant ainsi un consensus de 0,63 dollar et 11,25 milliards de dollars, respectivement. Le chiffre d’affaires a progressé de 1 % par rapport à l’année dernière.


Les ventes en Amérique du Nord ont augmenté de 12 % au cours du trimestre, tandis que celles sur le marché chinois ont plongé de 20 %. En Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, les achats ont bondi de 6 %.

Les usines de Nike au Vietnam sont de nouveau opérationnelles à 80 %, après la fermeture de nombreuses installations ces derniers mois en raison de la propagation de la Covid-19 dans la région, rapporte la société.

Les ventes en ligne ont monté de 12 % par rapport à 2020, y compris celles du programme Nike Direct, qui ont enregistré + 9 %.

Pour l’avenir, Nike s’est orienté vers une croissance modérée du chiffre d’affaires au troisième trimestre.

Une histoire de croissance à long terme

Kimberly Greenberger de Morgan Stanleyécrit que Nike est susceptible de continuer à faire face à des perturbations à court terme au cours des prochains trimestres, mais que ses perspectives à long terme restent inchangées.

« La capacité de NKE à fournir des prévisions dans un contexte de volatilité sans précédent confère de la crédibilité au retour de l’action vers son algorithme de croissance et de rentabilité à long terme ».

L’analyste de Stifel Jim Duffy s’est dit étonné de la performance de Nike dans un contexte très difficile.

« Nous continuons de considérer la marque comme un véhicule de croissance mondiale dominant sa catégorie et qui évolue vers un modèle de rendement plus élevé. À notre avis, Nike est un titre solide pour les investisseurs de croissance à grande capitalisation ».

Cristina Fernández, qui travaille chez Telsey Advisory Group, a déclaré que la situation de l’action Nike devrait continuer à s’améliorer alors que la capacité de production du Vietnam se rétablit à 100 %.

« Nous restons positifs sur NKE, car la demande de ses produits reste forte ; de plus, les perspectives à long terme de la société (croissance annuelle du chiffre d’affaires HSD et marge d’exploitation élevée) restent inchangées ».

L’incertitude en Chine

L’analyste de Wells Fargo, Kate Fitzsimons, affirme que les prévisions de Nike sont peut-être prudentes, mais que l’incertitude sur le marché chinois pourrait représenter un excédent pour le titre.

« Alors que le rapport du T2 montre que NKE gère bien les ruptures de stock mondiales (plus de 130 millions de commandes annulées et 3 mois de fermetures des usines au Vietnam), il est peu probable qu’il soit récompensé sur le plan de l’évaluation, d’autant plus que l’action se négocie à une prime de virage d’environ 9-10 fois par rapport aux moyennes pré-pandémiques ».

Beth Reed de Truist Securities soutient que les marges brutes au deuxième trimestre étaient particulièrement impressionnantes.

« Il est important de noter que les problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement et la faiblesse sur le marché chinois ne sont pas permanents. Nike est un jouer de premier ordre dans le secteur des équipements sportifs et il sortira de la pandémie plus rentable que jamais sur le long terme ».

Lorraine Hutchinson, analyste chez Bank of America, explique que les améliorations de la chaîne d’approvisionnement de Nike étaient dans les délais, mais que la reprise en Chine demeure un point d’interrogation.

« Bien que Mgmt s’attend à une amélioration au T3, nous restons prudents, car l’évolution du marché est encore incertaine, compte tenu d’une faible demande suite à la controverse sur le coton au Xinjiang ».

Objectifs de cours

  • KeyBanc affiche une notation de « surpondération », accompagnée d’un objectif de cours de 206-202 dollars.
  • Truist Securities présente la notation « acheter » et a relevé son objectif de cours de 190 à 196 dollars.
  • Stifel se positionne sur « achat », avec un objectif de cours de 202 dollars.
  • Wells Fargo a attribué la note « performance de marché », ainsi qu’un objectif de cours de 175 dollars.
  • Telsey Advisory Group a publié une notation de « surperformance », accompagnée d’un objectif de cours de 190 dollars.
  • Bank of America présente une position « neutre », avec un objectif de cours de 170 dollars.